Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" ... ma croyance, mais je comprenais si bien les choses et les gens que je donnais les plus grandes espérances aux sincères qui voulaient me convertir et qui me croyaient déjà à eux. Ma curiosité, mon désir de tout voir, de tout regarder de près,... "
Les jansénistes du xvii e siècle, leur histoire et leur dernier historien, m ... - Page 112
by Edmond Frédéric Fuzet (abp. of Rouen.) - 1876
Full view - About this book

Vignaud pamphlets: French authors

1856
...mon désir de tout voir, de tout regarder de près, mon extrôme plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation, m'entraînaient...été pour moi qu'un long Cours de physiologie morale. » M. Sainte-Beuve sait fort bien l'impression que produisirent sur ses ancien?' auditeurs ces révélations...
Full view - About this book

Revue des deux mondes

1904
...mon désir de tout voir, de tout regarder de près, mon extrême plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation, m'entraînaient...été pour moi qu'un long cours de physiologie morale. » Ce sont là des indications précieuses, dont encore ne peut-on se servir qu'en les contrôlant...
Full view - About this book

Portraits littéraires, Volume 3

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1878
...plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation m'entraînaient à celte série d'expériences, qui n'ont été pour moi qu'un long Cours de physiologie morale. XVI En philosophie comme en amour, il est de ces esprits grossiers qui vont droit au fait, ils pensent...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1852 - 535 pages
...plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation m'entraînaient, à celte série d'expériences, qui n'ont été pour moi qu'un long cours de physiologie morale. XVI. En philosophie comme en amour, il est de ces esprits grossiers qui vont droit au fait, ils pensent...
Full view - About this book

Études historiques et littéraires, Volume 2

Alfred-Auguste Cuvillier-Fleury - France - 1854
...près, mon extrême plaisir à trou» ver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisa» lion m'entraînaient à cette série d'expériences, qui...pour moi qu'un long cours de physiologie morale... » M. Sainte-Beuve nous donne ici, dirai-je l'apologie ou l'excuse de cette mobilité d'esprit que...
Full view - About this book

Études historiques et littéraires, Volume 2

Alfred-Auguste Cuvillier-Fleury - France - 1854
...près, mon extrême plaisir à trou» ver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisa» lion m'entraînaient à cette série d'expériences, qui n'ont » été pour moi qu'un long cours dû physiologie morale... t M. Sainte-Beuve nous donne ici, dirai-je l'apologie ou l'excuse de cette...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1858 - 535 pages
...extrême plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation m'entrainaient, a cette série d'expériences, qui n'ont été pour moi qu'un long cours de physiologie morale. XVI. En philosophie comme en amour, il est de ces esprits grossiers qui vont droit au fait, ils pensent...
Full view - About this book

Etudes critiques sur la littérature contemporaine, Volume 1

Edmond Henri Adolphe Scherer - French literature - 1863 - 370 pages
...mon désir de tout voir, de tout regarder de près, mon extrême plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation, m'entraînaient...été pour moi qu'un long cours de physiologie morale. » Voilà donc quelle serait' la différence : les poëtes que j'ai nommés plus haut auraient.commencé,...
Full view - About this book

Etudes critiques sur la littérature contemporaine

Edmond Henri Adolphe Scherer - English literature - 1863
...mon désir de tout voir, de tout regarder de près, mon extrême plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation, m'entraînaient...été pour moi qu'un long cours de physiologie morale. » Voilà donc quelle serait la différence : les poètes que j'ai nommés plus haut auraient commencé,...
Full view - About this book

Études sur la littérature contemporaine, Volume 1

Edmond Henri Adolphe Scherer - Europe - 1863 - 10 pages
...mon désir de tout voir, de tout regarder de près, mon extrême plaisir à trouver le vrai relatif de chaque chose et de chaque organisation, m'entraînaient...d'expériences qui n'ont été pour moi qu'un long cours de physioldgie morale. » Voilà donc quelle serait la différence : les poetes que j'ai nommés plus...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF