Le consulat et l'empire ou histoire de Napoléon Bonaparte, de 1799 à 1815, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 91 - Lorsque l'étendue des lieux consacrés aux inhumations le permettra, il pourra y être fait des concessions de terrains aux personnes qui désireront y posséder ' une place distincte et séparée pour y fonder leur sépulture et celle de leurs parents ou successeurs, et y construire -des caveaux, monuments ou tombeaux (1).
Page 26 - de maintenir l'intégrité du territoire de la République, de « respecter et de faire respecter les lois du concordat et la « liberté des cultes ; de respecter et faire respecter l'égalité « des droits, la liberté politique et civile, l'irrévocabilité des « ventes des biens nationaux ; de ne lever aucun impôt, de « n'établir aucune taxe qu'en vertu de la loi ; de maintenir « l'institution de la légion d'honneur; de gouverner dans la •< seule vue de l'intérêt, du bonheur et de...
Page 30 - Des forfaitures ou prises à partie qui peuvent être encourues par une cour d'appel, ou par une cour de justice criminelle, ou par des membres de la Cour de cassation ; 8° Des dénonciations pour cause de détention arbitraire et de violation de la liberté de la presse.
Page 91 - Aucune inhumation n'aura lieu dans les églises , Temples , synagogues , hôpitaux , chapelles publiques , et généralement dans aucun des édifices clos et fermés où les citoyens se réunissent pour la célébration de leurs cultes , ni dans l'enceinte des villes et bourgs.
Page 55 - France, à ma famille, à mon propre honneur, je croirais trahir la cause commune en gardant le silence en cette occasion. Je déclare donc (après avoir, au besoin, renouvelé mes protestations contre tous les actes illégaux qui, depuis l'ouverture des...
Page 25 - Les membres de la famille impériale, dans l'ordre de l'hérédité, portent le titre de princes français. — Le fils aîné de l'empereur porte celui de prince impérial.
Page 448 - Vous n'êtes que l'avant-garde du grand peuple; s'il est nécessaire, il se lèvera tout entier à ma voix pour confondre et dissoudre cette nouvelle ligue qu'ont tissue la haine et l'or de l'Angleterre. » Mais , soldats , nous aurons des marches forcées à faire , des fatigues et des privations de toute espèce à endurer; quelques obstacles qu'on nous oppose , nous les vaincrons , et nous ne prendrons de repos que nous n'ayons planté nos aigles sur le territoire de nos ennemis.
Page 54 - En prenant le titre d'empereur, en voulant le rendre héréditaire dans sa famille, Bonaparte vient de mettre le sceau à son usurpation. Ce nouvel acte d'une révolution où tout, dès l'origine, a été nul, ne peut sans doute infirmer mes droits; mais, comptable de ma conduite à tous les souverains dont les droits ne sont pas moins lésés que les miens, et...
Page 434 - L'Empereur se rendit au sénat dans le plus grand appareil. Talleyrand y lut l'exposé de la conduite réciproque de la France et de l'Autriche depuis la paix de Lunéville. Les griefs de la coalition y étaient habilement écartés, ceux que la France avait patiemment supportés de la part de l'Autriche artistement exagérés. Le ministre était parfaitement exercé dans ces sortes de plaidoyers auxquels l'histoire ne doit accorder qu'une médiocre confiance. Du reste, à l'appui de l'exposé, on...
Page 280 - ... doit jamais souffrir que l'esprit de cabale et de faction triomphe de son autorité; qu'un misérable esprit de légèreté et d'opposition déconsidère cette autorité première, fondement de l'ordre social, exécutrice du Code civil et véritable source de tous les biens des peuples. Lorsque les corps intermédiaires seront animés d'un bon esprit, suivront le même but que moi, je serai empressé de prêter l'oreille à leurs observations et de suivre leurs avis, soit dans la modification,...

Bibliographic information