Bibliotheque Universelle de Geneve

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - ... invincible ; ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Ils se retirent la nuit dans des tanières, où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines ; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Page 419 - Elle eût eu peu de défauts, si la galanterie ne lui en eût donné beaucoup. Comme sa passion l'obligea de ne mettre la politique qu'en second dans sa conduite , d'héroïne d'un grand parti, elle en devint l'aventurière.
Page 419 - Comme sa passion l'obligea a ne mettre sa politique qu'en second dans sa conduite, d'héroïne d'un grand parti elle en devint l'aventurière. La grâce a rétabli ce que le monde ne lui pouvait rendre. » Ce dernier trait, qui rappelle la conversion de madame de Longueville, régénérée par la grâce d'en haut et transformée en néophyte fervente et patronne dévouée de Port-Royal , est délicieusement cruel. La cruauté va plus loin...
Page 425 - CANTORBÉRY, tableau de la vie monastique et de la lutte du pouvoir spirituel avec le pouvoir temporel au onzième siècle, par Charles de Rémusat.
Page 291 - ... sortis originairement d'un seul individu. Après cette définition vient un développement étendu, destiné à la justifier et à distinguer l'espèce de la simple variété, puis l'exposition d'un grand nombre de règles au moyen desquelles on peut parvenir à faire cette distinction. Le genre, c'est la collection des espèces qui ont entre elles une ressemblance frappante dans l'ensemble de leurs organes...
Page 492 - Vous avez bien sujet d'accuser la nature ; Un roitelet pour vous est un pesant fardeau ; Le moindre vent qui d'aventure Fait rider la face de l'eau. Vous oblige à baisser la tête ; Cependant que mon front, au Caucase pareil, Non content d'arrêter les rayons du soleil, Brave l'effort de la tempête.
Page 253 - Laplace, laquelle, alors jeune et belle, nous accueillait tous indistinctement, avec la bonté d'une mère, qui aurait pu être notre sœur. Là, on pouvait causer de science avec lui pendant des heures. Sa conversation bienveillante se portait tour à tour, sur les sujets de nos études, sur le progrès des travaux que nous avions commencés, sur ceux qu'il désirait nous voir entreprendre.
Page 122 - D'après ce physicien , en regardant le jaune du spectre à travers un verre coloré en bleu par l'oxyde de cobalt, on voit un blanc parfaitement pur, qui doit être considéré comme indécomposable par le prisme, puisqu'il est produit par des rayons qu'un premier prisme a déjà décomposés. Or, en regardant le jaune du spectre, l'œil voit en même temps les couleurs voisines, et il les...
Page 114 - Regnault s'est arrêté consiste à prendre des tubes en verre terminés par deux pointes effilées. Pour éviter que ces pointes ne soient brisées, on les recouvre par deux petites cloches que l'on mastique par-dessus. Chaque tube en verre, ainsi préservé, est placé dans un étui en carton. Pour faire une prise d'air on ramollit le mastic, on détache les deux petites cloches, et l'on met une des parties effilées en communication avec un soufflet. A cet effet, on fixe sur le tube du soufflet...
Page 65 - Il vaut beaucoup mieux avoir un royaume ruiné, en le conservant pour Dieu et le roi , au moyen de la guerre , que de l'avoir tout entier sans celle-ci, au profit du démon et des hérétiques, ses sectateurs...

Bibliographic information