Bibliothèque Latine-Française, Volume 126

Front Cover
C. L. F. Pancoucke, 1837

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 248 - Et pereuntibus addita ludibria, ut, ferarum tergis contecti, laniatu canum interirent, aut crucibus affixi, aut flammandi, atque, ubi defecisset dies, in usum nocturni luminis urerentur.
Page 350 - Les droits sur les marchandises sont ceux que les peuples sentent le moins, parce qu'on ne leur fait pas une demande formelle. Ils peuvent être si sagement ménagés , que le peuple ignorera presque qu'il les paie. Pour cela , il est d'une grande conséquence que ce soit celui qui vend la marchandise , qui paie le droit. Il sait bien qu'il ne paie pas pour lui ; et l'acheteur , qui dans le fond le paie , le confond avec le prix.
Page 248 - Judaeam , originem eius mali, sed per urbem etiam, quo cuncta undique atrocia aut pudenda confluunt celebranturque.
Page 152 - ... habet aliquid ex iniquo omne magnum exemplum, quod contra singulos utilitate publica rependitur.
Page 376 - Pour toute ambition, pour vertu singulière, « II excelle à conduire un char dans la carrière, « A disputer des prix indignes de ses mains, a A se donner lui-même en spectacle aux Romains,. « A venir prodiguer sa voix sur un théâtre, « A réciter des chants qu'il veut qu'on idolâtre; « Tandis que des soldats, de moments en moments, « Vont arracher pour lui les applaudissements.
Page 345 - Non, non, le temps n'est plus que Néron, jeune encore, Me renvoyait les vœux d'une cour qui l'adore, Lorsqu'il se reposait sur moi de tout l'État, Que mon ordre au palais assemblait le sénat, Et que derrière un voile, invisible et présente, 95 J'étais de ce grand corps l'âme toute-puissante.
Page 348 - II tombe sur son lit sans chaleur et sans vie. Jugez combien ce coup frappe tous les esprits. La moitié, s'épouvante et sort avec des cris; Mais ceux qui de la cour ont un plus long usage, Sur les yeux de César composent leur visage1. Cependant sur son lit il demeure •penché , D'aucun étonnement il ne paroit touché : « Ce mal dont vous craignez, dit-il, la violence « A souvent, sans péril, attaqué son enfance.
Page 246 - Sed non ope humana, non largitionibus principis aut deum placamentis decedebat infamia, quin iussum incendium crederetur.
Page 348 - Par les mêmes serments Britannicus se lie. La coupe dans ses mains par Narcisse est remplie, Mais ses lèvres à peine en ont touché les bords. . . Le fer ne produit point de si puissants efforts, Madame : la lumière à ses yeux est ravie, II tombe sur son lit sans chaleur et sans vie.
Page 133 - On éleva une forteresse pour contenir les vaincus, et l'on détruisit tous les bois consacrés à leurs horribles superstitions ; car ils se faisaient un devoir d'arroser les autels du sang des captifs, et de consulter les dieux dans les entrailles humaines.

Bibliographic information