Du rôle des femmes dans l'agriculture: esquisse d'un institut rural féminin

Front Cover
Magasin pittoresque, 1872 - Women in agriculture - 196 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 131 - Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre. Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus, aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres.
Page 77 - Enfin, elle est sans organisation et sans liens , sans droits et sans avenir ; il faut lui donner des droits et un avenir , et la relever à ses propres yeux par l'association, l'éducation, la discipline (Œuvres du prince Napoléon}.
Page 34 - J'aime cette tranquillité qui n'est interrompue que par le chant des coqs; il me semble que je palpe mon existence; je sens un bien-être analogue à celui d'un arbre tiré de sa caisse et replanté en plein champ.
Page 37 - Ce fut dans ces conversations intérieures que je m'ouvris tout entier à moi-même et que j'allai chercher dans les replis de mon cœur les sentiments les plus cachés et les déguisements les plus secrets , pour me mettre la vérité devant les yeux , sans fard , telle qu'elle étoit en effet.
Page 97 - Adieu donc, Paris, ville célèbre, ville de bruit, de fumée et de boue, où les femmes ne croient plus à l'honneur ni les hommes à la vertu. Adieu, Paris : nous cherchons l'amour, le bonheur, l'innocence; nous ne serons jamais assez loin de toi.
Page 129 - La recherche des vérités abstraites et spéculatives, des principes des axiomes dans les sciences, tout ce qui tend à généraliser les idées, n'est point du ressort des femmes ; leurs études doivent se rapporter toutes à la pratique...
Page 37 - ... effet. Je jetai d'abord la . vue sur les agitations de ma vie passée, les desseins sans exécution, les résolutions sans suite et les entreprises sans succès. Je considérai l'état de ma vie présente, les voyages vagabonds, les changements de lieux, la diversité des objets, et les mouvements continuels dont j'étais agité.
Page 181 - Mais les hommes peuvent-ils espérer pour eux-mêmes quelque douceur dans la vie, si leur plus étroite société, qui est celle du mariage, se tourne en amertume ? Mais les enfants, qui feront dans la suite tout le genre humain, que deviendrontils si les mères les gâtent dès leurs premières années...
Page 99 - Oh ! mon père ! mon père ! ... ù quelle humiliation ta fille est-elle réduite ... et pourquoi, en me laissant la pauvreté, m'as-tu légué la noblesse ? Si j'étais une fille de paysan, je travaillerais à la terre ; si j'étais ouvrière, je gagnerais ma vie dans les manufactures ; fille d'un bourgeois, je donnerais des leçons de musique, de dessin ; mais une Ploërmel ! ... il faut qu'elle vive des bienfaits des autres !... à la charge des autres !.. et encore je suis jeune maintenant ......
Page 3 - Je vous ai vue enfant, maintenant que j'y pense, Fraîche comme une rose et le cœur dans les yeux. — Je vous ai vu bambin, boudeur et paresseux ; Vous aimiez lord Byron, les grands vers et la danse.

Bibliographic information