Page images
PDF
EPUB

sances.

quelque signe évident de votre qualche segno evidente della vò origine, pour éviter d'être sou- stra origine , per evitare d'èssere vent confondu et humilié dans la spesso confùso , ed umiliato nella foule des riches roturiers, qui multitudine de' rìcchi plebei i prendront le pas sur vous par quali vi sopravanzerànno coll'elela supériorité de leurs connais- vazione delle loro cogniziòni.

Ah! mon cher papa, quelle le- Ah! càro signor padre, qual çon! De longtemps elle ne sor- sàvia rimostrànza! Non uscirà tira de ma mémoire.

per lungo tempo dalla mia me

mòria. Si vous l'avez comprise, je Se l'avète intèsa, posso adesso puis maintenant vous parler un parlàrvi un altro linguaggio. Sapautre langage. Sachez donc, mon piàte, fanciullo mio caro , che i cher enfant, que vos titres, votre vostri titoli, l'origine vòstra , il origine, le rang de votre famille, grado della nostra famiglia, le ses richesses , et tout ce qui la sùe ricchezze, e tutto ciò che la distingue des autres classes, sont distingue dalle altre clàssi, sono des avantages dont vous devez à vantàggi pe' quali dovète alla sola société un compte d'autant plus cietà un conto tanto più stretto in rigide, que vous n'avez rien fait quanto che vòi non avete fatto pour les acquérir. Sachez que, nulla per acquistarli. Sappiateche, moins ces avantages vous ont quanto meno vicostàno questi vancoûté, et plus vous devez faire taggi, tanto più dovete crescere d'efforts pour vous en rendre di- gli forzi a rendervene dègno : gne : sachez enfin que, plus la sappiate in fine che, più la nànaissance vous a placé au-dessus scita vi ha posto al disopra degli des autres hommes, et plus vous altri, più siète in obbligo di suêtes obligé de les surpasser en peràrli còlle virtù, col mèrito, vertus, en mérite et en talents, colle doti che fànno l'origine e'í qui sont l'origine et la base de fondamento della vera nobiltà. In la vraie noblesse. En un mot, una parola, fate che il vostro procomportez-vous de manière à faire cèdere sia così eccellente, che facdeviner votrerang par votre excel- cia indovinare la nobiltà vòstra. lente conduite.

DIALOGUE CI.
Sur l'art des jardins.

Sopra l'àrte de'giardini. Vous me direz ce que vous vou- Mi dirà tutto quello che le piace, drez, je ne trouve rien de plus io non trovo nulla che vinca in beau que les jardins à la fran- bellezza i giardini alla francèse. çaise. Qu'y a-t-il de plus ravissant Hàvvi cosa più leggiadra di que' que ces parterres contournés de partèrre contornati in cènto foggie centmanières différentes, émaillés diverse, smaltàti di fiori vaghisdes plus belles fleurs, ces superbes simi : di quelle superbe vasche con bassins à jets-d'eau, ces grandes | zampilli d'acqua, di quegli spa

[ocr errors]

terrasses, ces quinconces, ces élé- , ziðsi terrazzini, di que' vidli, e gants boulingrins ornés de statues! salòni a pèrgola elegantissimi, e

adorni di stàtue! Toutes ces belles choses, ces Tutte queste belle cose, tutte productions symétriques ne sau- queste produziòni simmetriche raient me plaire. Je n'aime point non mi piacciòno pùato nè poco. la monotonie des jardins régu- Non mi soddisfa la monotonia de' liers, où tout est sacrifié à la ligne giardini regolari, in cùi tùtto è sadroite, au niveau et à l'équerre. grificato alla rétta lìnea, al livello

ed allo squàdro Quoi! vous n'êtes pas en extase Còme ! non rimane estàtico indevant ces arbres taillés en éven- nànzi a quègli alberi tagliati a ventail ou en pyramide, dont aucune tàglio, 0 a piràmide, di cùi una feuille ne dépasse l'autre ; devant sòla fòglia non ispòrge più che le ces labyrinthes et ces allées à perte altre; innanzi a quèi laberinti, e de vue, qui forment des voûtes im- quèi viàli a perdita d'occhio, che pénétrables aux rayons du soleil? fòrmano volte impenetrabili ai

raggi del sòle. Non, elles n'ont rien d'agréable No, non hànno nulla di piacèpour moi, ces vieilles charmilles vole per me quèi vecchi carpini totondues, et ces allées couvertes sàti, e quègli stradòni coperti, in dans lesquelles on est dévoré par cùi si è divorato dai moscherini, les moucherons, et renfermé entre e chiùso còme fra quattro mùra. quatre murailles.

Mais qu'est-ce que vous aimez Ma qual cosa dùnque le piace ? donc ?

J'aime la nature champêtre; Mi piace la natura campestre : j'aime ces sites qui intéressent à mi piacciono i sìti, che soddisfano la fois l'ail et l'esprit, et ces scènes ad un tèmpo l'occhio, e lo spirito, touchantes dont l'âme est si déli- e quelle scène piène di vaghezza, cieusement émue.

da cùi l'ànima è si soavemente

commòssa. Pour cela vous n'avez que faire Non ha per ciò bisogno d'un d'un jardin. Allez à la campagne, giardino. Vàda àlla campagna , dans les plaines où paissent les nelle pianùre dve pàscono le grègtroupeaux; allez dans les ha- ge; vàda nei casàti, nei boschetti; meaux, dans les bosquets; asseyez- sièda sòpra un bànco di verdura, vous sur un banc de gazon,

à

all'ombra d'una gran quèrcia, e l'ombre d'un gros chêne, au bord sulla sponda d'una fontana, dove d'une fontaine, où vous pourrez potrà ascoltare il garrito dègli ucécouter le ramage des oiseaux et cèlli, e fàre idilli; ovvero s'infaire des idylles; ou bien enfoncez- térni nelle sèlve, contempli a sùo vous dans les bois, contemplez à bell'agio le rùpi, le cascate, i votre aise les rochers, les casca- burròni, i torrenti. des, les ravins et les torrents.

Si tous ces objets que vous me Se tùtti codèsti oggetti, che nonommez-là pouvaient être réunis minàte, potèssero essere riunìti in dans une petite étendue de terrain, ùna piccola estensiòne di terreno,

[ocr errors]

res,

ils composeraient sans doute un comporrèbbero sènza dubbio un très beau jardin pittoresque, que vaghissimo giardino pittoresco, je préférerais cent fois aux plan- che preferirei mille volte alle simtations alignées des plus magni- | mètriche piantagiòni de' più mafiques jardins français.

gnifici giardìni francèsi. Il me semble que vous avez Parmi ch'àbbia l'ànima molto l'âme bien sensible.

sensibile. Oui, je l'avoue, j'éprouve une Sì, lo confesso, io provo una douce émotion à la vue d'un beau dòlce emozione alla vista d'un bel tapis de verdure, d'une prairie ar- tappetto di verdùra, d'ùna prarosée par un petit ruisseau formant teria innaffiata da un ruscelétto, mille sinuosítés gracieuses; je vois che vi forma mìlle graziosi meanavec plaisir des frênes, des peu- dri; vèggo con diletto i fràssini, pliers et des saules placés par les i pioppi, ed i sålici pòstivi dalla mains de la nature, ou bien des màno della natura, ovvero le mactouffes d'arbrisseaux et d'arbustes, chi d'arboscèlli, e d'arbùsti maeartistement disposés et nuancés de strevolmente disposti in varie gradifférentes teintes. Si je possédais dazioni di colòri. Se possedéssi une campagne, je l'embellirais de una campagna, l'ornerei di capetites cabanes, de chaumiè- pannùcce, di casùcce coperte di etc.

paglia. Et, sans doute, vous y place- Senza dubbio, vi porrèbbe anriez aussi des grottes, des kios- che grötte, chioschi, moschee , ques, des mosquées, des pagodes, pagòdi, rovine, colònne spezzate; des ruines, des colonnes brisées, e tutto ciò per far crèdere, che le tout pour nous faire croire qué i Chinèsi, i Turchi, gl'Indiáni, i les Chinois, les Turcs, les Indiens, Romàni, ed i Grèci avèano altre les Romains et les Grecs avaient vòlte abitato queste contrade. autrefois habité ces contrées.

De semblables incohérences ne Simili incongruènze non trose trouvent réunies que dans les vansi riunite, che nei giardini di jardins des personnes sans goût, persone sprovvedute di buon qui regardent cette profusion d'é- I gusto , che considerano una tàle difices comme un ornement né- | profusione di edificj come un necessaire.

cessário ornamento. Moi, je m'attache au solide. lo m'attengo al sòdo. Fo stima Je fais cas d'un bon potager, qui d'un bu'n verzière, che mi somme fournit des choux, des hari- ministra cavoli, fagiudli, ceci, e cots, des pois et des carottes. Tou- carote. Le vostre piante esòtiche, tes vos plantes exotiques et de e di mera apparènza, non mi pur agrément ne me donnent pas danno da mangiare. Gli alberi a à manger. Les arbres fruitiers de frutta del mio orto mi procùrano mon verger me fournissent des mèle, père e susìne, e mi compommes, des poires et des pru- piaccio molto più nel vedère sulla nes; et j'ai bien plus de satisfac- mìa mènsa legumi del mio giartion à voir sur ma table des lé- dìno, e vìno delle mie viti, ch' gumes de mon jardin et du vin ella si compiacerebbe nelle ride mon crů, que ne peuvent vous dènti immagini della natùra camen procurer tous vos riants ta- , pòstre.! bleaux de la nature champêtre.

Chacun prend son plaisir où il Ognuno coglie diletto ève lo le trouve: on ne peut disputer des tròva : de' gùsti non si vuol digoûts.

sputàre.

DIALOGUE CII.

Sur l'éducation.

Sull'educazione. Madame, vous pouvez féliciter Signòra, può congratulársi con M. votre fils sur le prix qu'il vient sùo figliuolo del premio che ha de remporter dans sa pension. ottenuto alla scuola. En quoi l'a-t-il mérité ?

Come l'ha egli meritàto? Il a récité sur le bout du doigt, Ha recitáto su per le pùnte sans hésiter et sans se tromper delle dìta, senza esitàr, e senza d'un seul mot, l'histoire univer- sbagliare una sòla paròla, la stoselle, depuis Adam jusqu'à Pha- ria universale, da Adamo fino a ramond.

Faramondo. Cela prouve qu'il a beaucoup Mòstra con ciò avère budna mede mémoire. Il vaudrait cepen- mòria. Sarebbe meglio per altro dant mieux qu'il entendit ce qu'il che comprendėsse quello che lit.

lègge. Cela viendra quand il sera plus Ciò avverrà col crescere un po âgé; il réfléchira alors sur ce più in età; rifletterà allòra su qu'il a appris. Et en attendant , quànto avrà imparato. Frattanto il sait par ceur et par ordre de sa a mente, e per ordine di date, dates les noms de tous les saints i nomi di tutt'i sànti del calendu calendrier; il déclame jolidàrio; declama con grazia molte ment plusieurs fables, etc. fàvole, ec. J'en suis fâchée pour lui.

Me ne incrésce per lùi. Comment, Madame, vous êtes Còme, Signóra, le incrésce d' fàchée d'avoir un enfant de la avèr un ragazzo di ottime speplus belle espérance, sage comme

rånze, såvio come un Catone un Caton, qui bientôt parlera che ben presto parlerà latìno al latin comme Cicéron, et qui a des par di Cicerone, e che ha attitùdispositions pour devenir savant? dini di divenire sapiente ?

Cela serait possible ; car, pour Può dàrsi ; perchè a divenire devenir un savant, il ne faut un sapiente, non bisogna talòra quelquefois que de la mémoire. che alquanta memòria. Ma per fàrPour faire son chemin, mon fils si una strada, mio figlio ha piuta plus besoin de former son cœur, tòsto bisogno di formarsi il cūòre, sa raison, son jugement, et sur- la ragione, l'intelletto, e sopratout de cultiver son esprit. tùtto di coltivare il suo spirito.

N'est-ce pas montrer de l'esprit Non si chiàma egli mostrare que d'étudier comme lui du matin dello spirito, allorchè si stùdia, au soir ; de pâlir sur les livres, com'ègli fa, da mattina a sèra si et de ne trouver aucun goût aux impallidisce sui libri, non tro

[ocr errors]

récréations ?

vàndo alcun piacere a qualunque

siasi ricreazione. L'amour de l'étude est, sans Lodevolissimo è senza dubbio contredit , très louable; mais je l'amore dello studio; ma franvous avoue franchement que sa camente vel confèsso, la sua sotrop grande application me fait vèrchia applicaziòne mi da della de la peine; je désirerais le voir pena ; lo bramerèi vederlo còrcourir plus souvent, jouer et faire rere molto più spesso, giuocare e de l'exercice.

far dell'esercizio. Pour tout cela il n'aurait pas Per tutto questo non abbisognebesoin de précepteur.

rèbbe un precettòre. Entendons-nous. Le précepteur Intendiamoci. Il precettòre pasen se promenant, en jouant même segiando, giuocando eziandio con avec lui, trouve le moyen d'exci- lùi , tròva mezzi di eccitàre la sùa ter sa curiosité sur toute sorte de curiosità sopra tùtti i soggetti; e sujets; il peut saisir cette occasion questa occasiòne propizia può serpour lui apprendre des choses plus vìre per insegnargli cose più nenécessaires encore que le latin. cessàrie a sapèrsi che il latino.

Le latin est la clé de toutes les Il latino è la chiave di tùtti le langues. Qui n'a pas lu Virgile dans lùngue. E ignorante chiunque non l'original est un homme ignare. abbia lètto Virgilio nel sùo ori

ginále. Que mon fils, avant tout, sache Pretendo che mio figlio sappia sa propre langue; qu'il apprenne prima d'ògni altra cosa la sua pròà parler et à écrire avec facilité, pria lingua, che aprènda a paravec pureté, avec élégance même; làre, ed a scrivere con falicità, qu'il ait quelques talents agréables con purezza, ed anche con elepour plaire en société ; il lui suf- gånza; che abbia qualche talento fira, pour le moment, d'avoir quel- aggradevole per piacere nelle conque teinture de chaque science. versazioni; per ora gli basterà d'

avère una sèmplice tintùra di tutte

le scienze. On fait peu de cas de ces hom- Poco caso si fa di questi uomini mes universels, de ces demi-sa- universali, di questi sèmi-sapiènti, vants qui veulent trancher sur che vogliono parlar di tutto, e che tout, et qui au fond ne savent rien. veramente pòi non sanno nulla. Mon fils n'aura pas la présomp

Non avrà mìo figlio la pretention de ces gens ridicules ; loin ! siòne di siffàtte ridicole persone; d'affecter un ton pédantesque, il ben lùngi dall'affettàr un tudno cherchera à augmenter ses con- pedantesco, cercherà d'aumennaissances en cultivant la société tare le sùe cognizioni conversando des hommes instruits; en un mot, sempre con uomini istruiti : in il doit se former pour la bonne una paròla , déve formàrsi per la compagnie.

buona compagnia. C'est-à-dire, Madame, que vous Vale a dire, Signòra, ch'èlla voudriez lui donner une éducation gli vorrebbe dáre una educazione à la mode. Je crains en ce cas de ålla moda. Temo in questo càso ne pouvoir vous être utile. di non poterle èssere utile.

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »