Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure et lithographie des artistes vivants: exposés au Musée Royal le 15 mars 1844

Front Cover
Vinchon, 1844 - Art - 345 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 29 - Pendant tout ce bel incident, Perrin Dandin ' arrive : ils le prennent pour juge. Perrin, fort gravement, ouvre l'huître, et la gruge, Nos deux messieurs le regardant. Ce repas fait, il dit d'un ton de président : « Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille Sans dépens ; et qu'en paix chacun chez soi s'en aille.
Page 142 - Et n'ayant plus rien, elle a dit : ' Je n'ai ni or ni argent, mais ce que j'ai, je vous le donne.
Page 97 - Il s'approcha donc de lui ; il versa de l'huile et du vin dans ses plaies, et les' banda; et l'ayant mis sur son cheval, il l'amena dans l'hôtellerie, et eut soin de lui.
Page 120 - Les puissances alliées ayant proclamé que » l'empereur était le seul obstacle au rétablisse»ment de la paix en Europe, l'empereur, fidèle à » son serment, déclare qu'il renonce pour lui et «ses enfants aux trônes de France et d'Italie, et » qu'il n'est aucun sacrifice, même celui de la vie, » qu'il ne soit prêt à faire aux intérêts de la
Page 133 - Pierre lui répondit : Seigneur, si c'est vous, ' commandez que j'aille à vous en marchant sur les • eaux.
Page 171 - Paul, étant donc au milieu de l'aréopage, leur dit: « Seigneurs Athéniens, il me semble qu'en toutes choses vous êtes religieux jusqu'à l'excès ; car ayant regardé , en passant, les statues de vos dieux , j'ai trouvé même un autel sur lequel il était écrit : Au Dieu inconnu. C'est donc ce Dieu, que vous adorez sans le connaître, que je vous annonce.
Page 117 - Et lorsqu'il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin; et les oiseaux du ciel étant venus , la mangèrent. 5. Une autre tomba dans des endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre; et elle leva aussitôt, parce que la terre n'avait pas de profondeur.
Page 147 - Depuis trois ans je vous conjure De m'apporter un souvenir Du vallon où ma vie obscure Se berçait d'un doux avenir. Au détour d'une eau qui chemine A flots purs , sous de frais lilas...
Page 142 - Enfin, étant rentré en lui-même, il dit: Combien y at-il chez mon père de serviteurs à gages qui ont plus de pain qu'il ne leur en faut; et moi, je meurs ici de faim ! 18.
Page 14 - Je vous salue, Marie, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Bibliographic information