Précis de l'histoire et de la géographie du moyen âge: depuis la décadence de l'Empire romain jusqu'à la prise de Constantinople par les Turcs-Ottomans

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 120 - On y enseignait les sept arts libéraux , savoir: la grammaire, la rhétorique , la dialectique , l'arithmétique , la géométrie , l'astronomie et la musique.
Page 272 - IX paraissait un prince destiné à réformer l'Europe, si elle avait pu l'être ; à rendre la France triomphante et policée , et à être en tout le modèle des hommes. Sa piété, qui était celle d'un anachorète, ne lui ôta aucune vertu de roi. Une sage économie ne déroba rien à sa libéralité. Il sut accorder une politique profonde avec une justice exacte ; et peut-être est-il le seul souverain qui mérite cette louange : prudent et ferme dans le conseil , intrépide dans les combats...
Page 403 - Trémouille et soutenu par les ducs de Bourbon et d'Alençon , les comtes de Vendôme et de Dunois, se met en pleine révolte contre son père.
Page 80 - Domination des maires de la famille d'Héristal, 687-752. Mairie de Pépin d'Héristal, 687-714. — Pépin d'Héristal somme Thierri III, roi de Neustrie, et son maire Bertaire, de réhabiliter dans leurs biens les églises et les seigneurs dépouillés. Sur leur refus, les Ostrasiens attaquent la Neustrie, et remportent la \ictoire de Testry, qui leur assure la conquête de la France occidentale (687).
Page 93 - ... qui fondèrent, l'un à Lérins , l'autre à Marseille, deux monastères d'où sortirent de savants apôtres de la foi chrétienne et de la vie cénobitique, entre autres saint Patrick, premier fondateur des colonies monastiques de l'Irlande. Les associations religieuses suivirent en Occident des règles différentes jusqu'au moment où l'ordre des Bénédictins soumit tous les monastères latins à sa discipline. Cet ordre fameux doit son origine à saint Benoît de Nursia, qui, en 529, établit...
Page 447 - Manille, en un mot tous les hommes doctes de la Grèce, se retirant à sauveté vers les princes de l'Europe, y apportèrent aussi quant et quant eux tous les anciens auteurs, sans lesquels on ne pouvait passer plus outre.
Page 87 - Avant l'invasion des Barbares , qui devait amener de nouvelles nations dans le sein de l'Église , et ouvrir le Nord à sa lumière , le christianisme se soutenait péniblement en Perse, florissait en Ethiopie et en Arménie , et dominait dans toutes les provinces de l'Empire romain. Toutefois les vérités de l'Évangile y trouvaient encore des adversaires parmi les disciples de l'école platonicienne et les païens ou habitants des campagnes. Mais depuis que la prédication chrétienne avait cessé...
Page 142 - Etats carlovingiens, et par suite un système nouveau de gouvernement qui , sous le nom de féodalité , embrassa dans une même chaîne de devoirs réciproques, et dans une vaste hiérarchie de suzerains, de vassaux et...
Page 65 - Koran est un amas de récits, de visions, de sermons, de préceptes, de conseils , où la vérité se rencontre souvent avec l'imposture, le sublime avec l'absurde, et où la plupart des maximes sont combattues par des maximes contraires. Dans cet ouvrage bizarre, qui est tout à la fois le code religieux et civil des Musulmans, il faut distinguer les dogmes et les préceptes. Dogmes. — Mahomet rejetant la Trinité des Chrétiens, qu'il croyait incompatible avec l'unité divine , reconnaît l'existence...
Page 304 - La sûrclé des personnes et des propriétés, la garantie solidaire de chacun des membres de l'association, l'élection des magistrats municipaux et leur juridiction particulière, sont les bases de toute charte d'incorporation communale. Louis le Gros accorda les premières chartes- connues. Sous Louis le Jeune, les villes seigneuriales du domaine royal, érigées en municipalités passèrent sous l'autorité immédiate du roi. Les successeurs de ces princes multiplièrent les communes. Ainsi s'accrut...

Bibliographic information