Relations des ambassadeurs vénitiens sur les affaires de France au XVIe siècle: recueillies et traduites, Part 2

Front Cover
Niccolò Tommaseo
Imprimerie royale, 1838 - France - 852 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 529 - Les princes, les ducs, les barons, les prélats qui suivent la cour, les uns par devoir, les autres par ambition, sont si nombreux, qu'à chaque grand voyage le cortège est de huit mille chevaux et d'autant de personnes. Pour trouver ses logements , il faut qu'un prince se tienne à trois ou quatre lieues de distance de l'autre; les villes même ne peuvent pas toujours loger la cour tout entière, qui s'arrange dans les villages environnants.
Page 569 - Ils sont, comme je l'ai déjà dit, très-désordonnés dans leur manière de manger, car ils mangent quatre ou cinq fois par jour, sans règle ni heure fixe. Ils mangent peu de pain et de fruits, mais beaucoup de viande : ils en chargent la table dans leurs banquets. Elle est au reste bien rôtie et bien assaisonnée d'ordinaire. On aime en France plus qu'ailleurs les pâtisseries, c'est-à-dire la viande cuite dans la pâte ; dans les villes et même dans les villages on trouve...
Page 603 - Voulez-vous acheter les animaux au marché, ou bien la viande"? vous le pouvez à toute heure, en tout lieu. Voulez-vous votre provision toute prête, cuite ou crue? les rôtisseurs et les pâtissiers, en moins d'une heure, vous arrangent un dîner, un souper pour dix, pour vingt, pour cent personnes; le rôtisseur vous donne la viande, le pâtissier les pâtés, les tourtes, les entrées, les desserts; le cuisinier vous donne les gelées, les sauces, les ragoûts. Cet art est si avancé à Paris...
Page 557 - Les changements de costumes usités parmi les jeunes gens exigent des dépenses considérables en draps de laine, en draps d'or et de soie Un homme de la cour n'est pas estimé riche s'il n'a pas vingt-cinq à trente habillements de différentes façons et il doit en changer tous les jours.
Page 317 - Francia i campanili, i quali (si come anco le chiese) sono coperti d'una sorte di pietra o di tufo che, imitando il piombo naturalissimamente, fa una apparenza molto vaga e di spesa molto maggiore. Concludo in somma che quanto le chiese di Francia avanzano nel numero e ne la grandezza di fabriche massiccie e durabili, tanto le nostre sono superiori ne l'architettura e ne l'ornamento de' quadri e de le statue: parlo in universale, che chi a...
Page 601 - Paris a en abondance tout ce qui peut être désiré. Les marchandises de tous les pays y affluent : les vivres y sont apportés par la Seine de Normandie, d'Auvergne, de Bourgogne, de Champagne et de Picardie.
Page 637 - Il est petit et grêle; il n'a nulle croyance, à ce qu'on dit, car on assure qu'il se moque de ses prédicateurs huguenots au moment même où ils sont en chaire. Un jour, pendant qu'un de ces scélérats...
Page 35 - Les revenus du Roi Catholique sont de cinq millions, la dépense est de six; le Roi TrèsChrétien a un revenu de six millions, et ne les dépense pas tous à présent. Le premier, en cas de nécessité, a beaucoup de peine à trouver de l'argent par des impositions extraordinaires; l'autre, par le même moyen, en trouve tant qu'il en veut.
Page 287 - Calabria, tanto celebrate dagli scrittori, ne rimetto la sentenza a coloro che gli uni e gli altri hanno visti e considerati. A me però giova di credere che non senza altra cagione i poeti, soprani giudici delle bellezze delle cose, fingessero che '1 mar napolitano fosse albergo delle Sirene; ma, ovunque sia il vantaggio de...
Page 25 - Ma fa un'isola prima, e v'assicura de la città una parte, e la migliore; l'altre due (ch'in tre parti è la gran terra) di fuor la fossa, e dentro il fiume serra.