Étemens d'idéologie

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - Besoins et moyens, droits et devoirs dérivent donc de la faculté de vouloir. Si l'homme ne voulait rien, il n'aurait rien de tout cela. Mais avoir des besoins et des moyens, des droits et des devoirs, c'est avoir, c'est posséder quelque chose. Ce sont là autant d'espèces de propriétés, à prendre ce mot dans sa plus grande généralité; ce sont des choses qui nous appartiennent.
Page 303 - Néanmoins accordons encore l'utilité constante de ce genre de dépenses , peu considérables sous le rapportde l'argent ; il n'en est pas moins vrai que , comme toutes les précédentes , elles sont de vraies dépenses qui ne rentrent pas. De tout cela je conclus que la totalité...
Page 177 - ... de volonté, du moins que la loi détermine, d'une manière générale, à qui elles doivent passer après lui ; et il est naturel que ce soit à ses proches ; alors hériter devient un moyen d'acquérir, et, qui plus est, ou plutôt qui pis est, un moyen d'acquérir sans travail.
Page 57 - Toutefois, dans cet état, les querelles sont fréquentes, et il n'ya pas proprement de juste et d'injuste. Les droits de l'un ne font rien aux droits de l'autre. Tous ont chacun autant de droits que de besoins, et le devoir général de satisfaire ces besoins sans aucune considération étrangère. Il ne commence à y avoir de restriction à...
Page 79 - Tracy, sont nos plus précieuses acquisitions, puisque ce sont elles qui dirigent l'emploi de nos forces et le rendent plus fructueux, à mesure qu'elles sont plus saines et plus étendues. Or nul homme n'est à portée de tout voir, et il est bien plus aisé d'apprendre que d'inventer. Mais quand plusieurs hommes communiquent ensemble, ce qu'un d'eux a observé est bientôt connu de tous les autres, et il suffit que parmi eux il s'en trouve un fort ingénieux pour que des découvertes précieuses...
Page 58 - ... des conventions tacites ou formelles. Là seulement est la naissance de la justice et de l'injustice, c'està-dire de la balance entre les droits de l'un et les droits de l'autre , qui nécessairement étaient égaux jusqu'à cet...
Page 273 - Pour l'impôt sur le revenu des terres, il est évident que c'est celui qui possède la terre au moment où l'on établit la taxe , qui la paie réellement , sans pouvoir la rejeter sur personne ; car elle ne lui donne pas le moyen d'augmenter ses produits , puisqu'elle n'ajoute rien ni à la demande de la denrée ni à la fertilité de la terre , et qu'elle ne diminue en rien les frais de culture. Tout le monde convient de cette vérité ; mais ce que l'on n'a pas assez...
Page 172 - Aucun des objets extérieurs qui nous environnent ne peut nous donner cette image, car ils ne peuvent nous donner l'image que de ce qu'ils sont, et ils ne sont rien que de borné et d'imparfait. Où la...
Page 238 - D'où vient cet accord et cette lucidité ? De ce qne nous avons rencontré la vérité. Cela rappelle l'effet de ces miroirs où les objets se peignent nettement et dans leurs justes proportions , quand on est placé dans leur vrai point de vue, et où tout paraît confus et désuni quand on en est trop près ou trop loin.

Bibliographic information