Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][ocr errors]

A PARIS,
CHEZ LEFÈVRE, LIBRAIRE,

RUE DE L'ÉPERON, No 6.

M. DCCC. XXII.

.

TENOX LIBRARIA

NEW YORK

AVIS DE L'ÉDITEUR.

Depuis la mort de La Rochefoucauld les éditions du livre des Maximes ont été très multipliées ; mais il n'en est aucune dont le texte n'ait souffert de nombreuses altérations. M. Suard est le premier qui se soit permis cette espèce d’infidélité : il est vrai qu'il annonça la découverte d'un manuscrit de l'auteur; mais ce qui prouve jusqu'à l'évidence que ce manuscrit est supposé, c'est que toutes les corrections sont grammaticales, et qu'on y fait parler à La Rochefoucauld une langue dont les règles n'ont été posées que par les grammairiens du dix-huitième siècle.

Un autre reproche non moins grave qu'on peut lui adresser , c'est d'avoir replace dans le corps de l'ouvrage vingt-quatre des

Maximes que l'auteur en avoit retranchées.

Le sayant Brottier s'est élevé avec force contre cette falsification du texte de La Rochefoucauld; mais soit qu'il n'ait pu se procurer les éditions originales, soit qu'il n'ait pas eu le temps de mettre la dernière main à son travail, l'édition qui porte son nom n'est point exempte de ce genre de fautes. Nous en avons compté cinquantecinq qui n'ont

pu
être faites que par

l'éditeur.

Ces deux éditions ont servi de type à toutes les autres, personne n'ayant pris la peine de les comparer avec celles publiées du vivant de l'auteur, et qui sont au nombre de cinq.

L'édition de 1665 renferme trois cent dix-sept Maximes, en comptant la dernière sur la Mort, qui ne porte pas

de numéro. L'édition de 1666 fut réduite à trois cent deux Maximes. Celle de 1671 en renferme

« PreviousContinue »