L'oracle des nouveaux philosophes: pour servir de suite et l'eclaircissement aux æuvres de M. de Voltaire ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 168 - Lisbonne, qui n'est plus, eut-elle plus de vices Que Londres, que Paris, plongés dans les délices? Lisbonne est abîmée, et l'on danse à Paris.
Page 254 - Monseigneur, que ce long enchaînement des causes particulières qui font et défont les empires , dépend des ordres secrets de la divine Providence. Dieu tient du plus haut des cieux les rênes de tous les royaumes ; il a tous les cœurs en sa main : tantôt il retient les passions ; tantôt il leur lâche la bride , et par là il remue tout le genre humain.
Page 52 - Non ; le Dieu qui m'a fait ne m'a point fait en vain: Sur le front des mortels il mit son sceau divin. Je ne puis ignorer ce qu'ordonna mon maître; II m'a donné sa loi, puisqu'il m'a donné l'être.
Page 249 - Pièces répréhenfibles , il étoit perfonnellement honnête homme ; & jamais le pinceau d'un honnête homme ne fçut couvrir de couleurs odieufes les traits de la droiture & de la probité.
Page 215 - ... homme. Ne pouvant trouver des penfées nouvelles, ils ont cherché des tours nouveaux , & ont parlé fans penfer , comme des gens , qui mâcheraient à vuide , & feraient femblant de manger en périffant d'inanition.
Page 140 - Tu veux donc, belle Uranie, Qu'érigé par ton ordre en Lucrèce nouveau. Devant toi, d'une main hardie, Aux superstitions j'arrache le bandeau, Que...
Page 52 - D'un bout du monde à l'autre elle parle, elle crie: "Adore un Dieu, sois juste, et chéris ta patrie.
Page 164 - Je fuis alfez content de vos moutons , de » vos vaches , & de vos poules ; mais franchement je » ne le fuis pas trop de vos terpens & de vos araignées.
Page 317 - ... il faudrait qu'il n'eût ni religion ni patrie; sur ce pied-là, M. de Voltaire marche à grands pas vers la perfection. On ne peut d'abord l'accuser d'être partisan de sa nation, on lui trouve au contraire un tic approchant de la manie des vieillards : les bonnes gens vantent toujours le passé, et sont mécontents du présent.
Page 168 - Direz-vous, en voyant cet amas de victimes : « Dieu s'est vengé, leur mort est le prix de leurs crimes?

Bibliographic information