Page images
PDF
EPUB

DES VRAIES ET DES FAUSSES IDÉES.

[ocr errors]

Pages. CHAP. VII. Démonstrations contre les idées prises pour des étres re

présentatifs distingués des perceptions. Proposition à

démontrer. — Démonstration I. .......... 378 - VIII. Démonstration II. .................. 380 - IX. Démonstration III. ................ . 387 — X. Démonstration IV. .................. - XI. Démonstration V. .................. 393 XII. De la manière dont l'auteur de la Recherche de la Vérité

veut que nous voyons les choses en Dieu. Qu'il a parlé
peu exactement ou beaucoup varié touchant les choses

qu'il prétend que l'on voit en Dieu. ......... 403 – XIII. Qu'il a varié aussi dans l'explication des manières dont

nous voyons les choses en Dieu, que la première était
par les idées, qu'il ne s'en est départi qu'en niant
qu'il y ait dans le monde intelligible des idées qui re-
présentent chaque chose en particulier, ce qui ne se

peut nier sans erreur. ............... 409 - XIV. Seconde manière de voir les choses en Dieu, qui est de

les voir dans une étendue intelligible infinie que Dieu
renferme. Que ce que l'on dit sur cela, ou est tout-à-

fait indigne de Dieu, ou se contredit manifestement. 414 - XV. Que l'étendue intelligible infinie ne nous saurait être un

moyen de voir les choses que nous ne connaissons pas,

et que nous voudrions connaître. .......... 427 - XVI. Que ce que cet auteur fait faire à notre esprit pour trou

ver ses idées dans son étendue intelligible infinie est
contraire à l'expérience et aux lois générales que Dieu
s'est prescrites à lui-même pour nous donner la con-

naissance de ses ouvrages. ............. 433 - XVII. Autre variation de cet auteur, qui dit tantôt qu'on voit

Dieu, en voyant les créatures en Dieu, et tantôt qu'on

ne le voit point, mais seulement les créatures. . . . 440 — XVIII. De trois préjugés qui pourraient empêcher qu'on ne se

rende si facilement à ce qui a été dit contre la nou-
velle philosophie des idées, dont le premier est l'es-

time que l'on fait de celui qui en est l'auteur. . . . . 445 — XIX. Du préjugé II, qui est que cette nouvelle philosophie

des idées fait mieux voir qu'aucune autre combien les
esprits sont dépendants de Dieu et combien ils lui doi-
vent être unis. ................ . 448

Pages.
Chap. XX. Du préjugé III, qu'en n'admettant point cette philoso-

phie des idées, on est réduit à dire que notre âme
pense, parce que c'est sa nature, et que Dieu, en la

créant, lui a donné la faculté de penser. ...... 457

- XXI. Que quand cet auteur dit qu'il y a des choses que nous

voyons sans idée, ce qu'il entend par là n'est pas as-

sez démêlé et cause tant de confusion qu'on n'en peut

avoir aucune notion claire. ............. 461

— XXII. Que s'il était vrai que nous vissions les choses matérielles

par des étres représentatifs (ce qui est la même chose

à cet auteur que de les voir en Dieu), il n'aurait eu

mulle raison de prétendre que nous ne voyons pas

notre âme en celte matière. ............. 466

- XXIII. Réponse aux raisons que cet auteur apporte pour mon-

.: trer que nous n'avons point d'idée claire de notre âme,

et que nous en avons de l'étendue. ......... 470

- XXIV. Conclusion des raisons de cet auteur contre la clarté de

l'idée de l'âme. D'où vient qu'il ne l'a pu trouver dans

lui-même. ..................... 491

- XXV. si nous connaissons sans idée les âmes des autres hom-

mes. ........................ 500

- XXVI. Si nous voyons Dieu en lui-même et sans idée...... 502

-XXVII. De l'origine des idées. Qu'il n'y a aucune raison de croire

que notre âme soit purement passive, au regard de

toutes ses, perceptions, et qu'il est bien plus vraisem-

blable qu'elle a reçu de Dieu la faculté de s'en former

plusieurs. ..................... 509

-XXVIII. Diverses réflexions sur ce que dit l'auteur de la Recher-

che de la Vérité qu'on ne peut être entièrement as-

suré de l'existence des corps que par la foi. ..... 519

CONCLUSION. ........................... 530

Nores SUR LE TRAITÉ DES VRAIES ET DES FAUSSES IDÉES. ...... 531

FIN DE LA TABLE.

« PreviousContinue »