Page images
PDF
EPUB

vous promettent richesses et plaisirs quand il n'y aura plus personne, afin que vous tourniez la broche pendant qu'ils existent ». Mme Buchholz n'a jamais tourné la broche, ni mouché les chandelles pour personne, et elle n'attend pas d'être morte pour être heureuse.

Elle a fait sans doute de fâcheuses expériences. Elle a découvert que les grandes joies sont presque toujours gâtées par de méchants incidents, que les parties de campagne sont rarement des parties de plaisir, que les héritages se font attendre et sont moins considérables qu'on ne le pensait, que les oncles d'Amérique n'existent que sur le papier et qu'on ne saurait trop se défier des grandes espérances, qui n'accouchent le plus souvent que de grandes déconvenues. Elle en a conclu que, dans la vie comme à la bourse, il y a une perpétuelle alternative de hausse et de baisse ; mais il n'est que de savoir s'y prendre, on réussit toujours à se rattraper aux branches. C'est son idée, elle n'en changera pas. Argumentez, discutez, vous ne lui ferez jamais croire que la nature soit cruelle ni qu'elle ait manqué sa vie. Elle vous répondra que le premier degré de bonheur est d'être Mme Buchholz; le second, de vivre à Berlin, quoique Berlin soit une Babylone; le troisième, d'habiter une maison qui a des pilastres et d'avoir des seringats dans son jardin.

Il est bon qu'il y ait des mécontents, des esprits inquiets, des chercheurs, des poètes, des philosophes chagrins et même des pessimistes; mais Mme Buchholz la mère, M. Buchholz le père et les petites Buchholz ont aussi leur rôle à jouer et sont des termes importants de la grande équation, des rouages de première nécessité dans le mystérieux agencement de notre univers. Que deviendrait ce pauvre monde si on en supprimait tous les optimistes qui ne raisonnent pas, tous les petits bourgeois à qui le bonheur suprême d'exister et de contempler leur ombre au soleil fait oublier les grandes et les petites misères, les criantes injustices, les lourdes servitudes dont s'indignent les délicats et les superbes?

FIN

TABLE DES MATIÈRES

HEGEL ET SA CORRESPONDANCE......
LE PRINCE DE BISMARCK ET M. MORITZ Busca..
LORD BEACONSFIELD....
GUILLAUME DE HUMBOLDT ET CHARLOTTE Diede..
UN BOURGMESTRE DE STRALSUND AU XVIC SIÈCLE.
M. de BeusT ET SES MÉMOIRES..
LE ROI Louis II DE BAVIÈRE.
CHARLES GORDON..
LÉOPOLD RANKE..
M. GeFPCKEN ET LE JOURNAL DE L'EMPEREUR FRÉDÉRIC...
M. FRANCESCO CRISPI ET SA POLITIQUE..
UN MISSIONNAIRE ÉCOSSAIS....
LE POÈTE DON SERAFIN ESTEBANEZ..
L'ESPRIT CHINOIS.....
LA FAMILLE BUCAHOLZ.

1 25 45 67 89 111 135 157 201 223 245 267 289 311 335

Coulommiers.

Imp. P. BRODARD et GALLOIS,

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »