Études littéraires: un poète comique du temps de Molière : Boursault, sa vie et ses oeuvres ; La renaissance de la poésie provençale

Front Cover
E. Plon, 1881 - French drama - 335 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 42 - En vain mille jaloux esprits , Molière, osent avec mépris Censurer ton plus bel ouvrage : Sa charmante naïveté S'en va pour jamais , d'âge en âge , Divertir la postérité. Que tu ris agréablement! Que tu badines savamment ! Celui qui sut vaincre Numance » , Qui mit Carthage sous sa loi , Jadis , sous le nom de Térence , Sut-il mieux badiner que toi ? Ta muse avec utilité Dit plaisamment la vérité ; Chacun profite à ton école : Tout en est beau , tout en est bon ; Et ta plus burlesque...
Page 170 - Le coffre étant ouvert, on y vit des lambeaux , L'habit d'un gardeur de troupeaux, Petit chapeau, jupon, panetière, houlette, Et, je pense, aussi sa musette. « Doux trésors , ce dit-il , chers gages, qui jamais N'attirâtes sur vous l'envie et le mensonge , Je vous reprends : sortons de ces riches palais Comme l'on sortiroit d'un songe ! Sire, pardonnez-moi cette exclamation : J'avois prévu ma chute en montant sur le faîte.
Page 43 - Vaut souvent un docte sermon. • Laisse gronder tes envieux : Ils ont beau crier en tous lieux Qu'en vain tu charmes le vulgaire; Que tes vers n'ont rien de plaisant : Si tu savais un peu moins plaire, Tu ne leur déplairais pas tant.
Page 38 - Il disait que rien ne lui donnait du déplaisir, comme d'être accusé de regarder quelqu'un dans les portraits qu'il fait ; que son dessein est de peindre les mœurs sans vouloir toucher aux personnes; et que tous les personnages qu'il représente sont des personnages en l'air, et des fantômes proprement qu'il habille à sa fantaisie pour réjouir les spectateurs; qu'il...
Page 57 - Réparer en mes vers les maux qu'ils ont commis, Puisque vous le voulez, je vais changer de style. Je le déclare donc, Quinault est un Virgile ; Pradon comme un soleil en nos ans a paru...
Page 180 - L'athéisme n'est point. Les grands, qui en sont le plus soupçonnés, sont trop paresseux pour décider en leur esprit que Dieu n'est pas : leur indolence va jusqu'à les rendre froids et indifférents sur cet article si capital, comme sur la nature de leur ame, et sur les conséquences d'une vraie religion; ils ne nient ces choses ni ne les accordent ; ils n'y pensent point.

Bibliographic information