Œuvres complètes de La Fontaine: avec un travail de critique et d'érudition aperçus d'histoire littéraire, vie de l'auteur, notes et commentaires, bibliographie, etc, Volume 1

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Les Voleurs et lAne
xiii
Simonide préservé par les Dieux
xiv
La Mort et le Malheureux
xv
La Mort et le Bûcheron
xvi
LHomme entre deux ages et ses deux Maitresses
xvii
Le Renard et la Cicogne
xviii
LEnfant et le Maitre décole
xix
Le Coq et la Perle XX Les Frelons et les Mouches à miel
xx
Le Chêne et le Roseau
xxii
LAnesse lAnon et le Pourceau Ésope
xxvi
Les petits Autours et le Busard
xxxiv
La Tourterelle Bestiaire de Guillaume XLIIT
xliv
Le Chat savant Marie de France
lii
LezGrenouilles qui demandent un roi Juan Ruiz archiprêtre de Hita
lxiii
Le Datilier et la Courge fable française du xve siècle LXVIIT
lxxvii
Phæbus et Borée 310
1
Le Loup et lAgneau Ugobardus de Sulmone
91
La Mère la Fille et la Mort Bidpay
97
La ChauveSouris et les deux Belettes
111
LOiseau blessé dune flèche
113
La Lice et sa Compagne
114
LAigle et lEscarbot
115
Le Lion et le Moucheron
118
LAne chargé déponges et lAne chargé de sel
120
Le Lion et le Rat
122
La Colombe et la Fourmi
123
LAstrologue qui se laisse tomber dans un puits
124
Le Lièvre et les Grenouilles
127
Le Coq et le Renard
129
Le Corbeau voulant imiter lAigle
131
Le Paon se plaignant à Junon
133
La Chatte métamorphosée en Femme
135
Le Lion et lAne chassant
137
Testament expliqué par Ésope
139
Concile tenu par les Rats Ysopet
146
Le Loup qui apprend lalphabet Marie de France
152
Le Meunier son Fils et lAne
155
Les Membres et lEstomac
159
Le Loup devenu berger
161
Les Grenouilles qui demandent un roi
163
Le Renard et le Bouc
165
LAigle la Laie et la Chatte 107
169
La Goutte et lAraignée
171
Le Loup et la Cicogne
173

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 41 - La Cigale, ayant chanté Tout l'Été, Se trouva fort dépourvue Quand la bise fut venue. Pas un seul petit morceau De mouche ou de vermisseau. Elle alla crier famine Chez la Fourmi sa voisine, La priant de lui prêter Quelque grain pour subsister Jusqu'à la saison nouvelle. Je vous paierai, lui dit-elle, Avant l'Oût, foi d'animal, Intérêt et principal.
Page 155 - L'homme crut avoir tort, et mit son fils en croupe. Au bout de trente pas, une troisième troupe Trouve encore à gloser. L'un dit ; Ces gens sont fous ! Le baudet n'en peut plus ; il mourra sous leurs coups.
Page xcviii - Mais vous naissez le plus souvent Sur les humides bords des royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste.
Page 285 - Il ne se faut jamais moquer des misérables, Car qui peut s'assurer d'être toujours heureux ? Le sage Ésope dans ses fables Nous en donne un exemple ou deux.
Page xcvii - J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
Page 99 - L'arbre tient bon, le roseau plie. Le vent redouble ses efforts, Et fait si bien qu'il déracine Celui de qui la tête au ciel était voisine, Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.
Page 7 - C'est ce qu'on demande aujourd'hui. On veut de la nouveauté et de la gaieté. Je n'appelle pas gaieté ce qui excite le rire; mais un certain charme, un air agréable, qu'on peut donner à toutes sortes de sujets, même les plus sérieux 10.
Page 305 - LES fables ne sont pas ce qu'elles semblent être ; Le plus simple animal nous y tient lieu de maître. Une morale nue apporte de l'ennui : Le conte fait passer le précepte avec lui.
Page lxxxviii - Un autre', plus égal que Marot et plus poète que Voiture, a le jeu, le tour et la naïveté de tous les deux ; il instruit en badinant, persuade aux hommes la vertu par l'organe des bêtes, élève les petits sujets jusqu'au sublime; homme unique dans son genre d'écrire; toujours original, soit qu'il invente, soit qu'il traduise, qui a été au delà de ses modèles, modèle lui-même difficile à imiter.
Page 44 - A ces mots le corbeau ne se sent pas de joie ; Et, pour montrer sa belle voix, II ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le renard s'en saisit, et dit : 'Mon bon monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.

Bibliographic information