Les pastorales de Longus

Front Cover
Chez J.S. Merlin, 1825 - 337 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 112 - Sont-elles donc pas plus vêtues de leur laine ou bien de leur poil que moi de ce qui me couvre? » II la crut, et comme elle voulut, se coucha près d'elle, où il fut longtemps, ne sachant comment faire pour venir à bout de ce qu'il désirait.
Page 185 - Et non pas lors seulement, mais en tout le reste de leur vie, passèrent le plus du temps et la meilleure partie de leurs jours en état de pasteurs; car ils acquirent force troupeaux de chèvres et de brebis, eurent toujours en singulière révérence les Nymphes et le dieu Pan, et ne trouvèrent point à leur goût de meilleure viande, ni plus savoureuse nourriture que du fruit et du lait; et qui...
Page 110 - ... gros, comme l'on dit, d'embrasser, faisant toutes choses plus curieusement et plus hardiment que paravant, pressant Chloé de lui accorder tout ce qu'il voulait, et de se coucher nue à nu avec lui plus longuement qu'ils n'avaient accoutumé.
Page 13 - ... au loin ; puis étendant sur l'ouverture des verges longues et grêles , les couvraient en semant par-dessus le demeurant de la terre , afin que la place parût toute plaine et unie comme devant ; en sorte que s'il n'eût passé par-dessus qu'un lièvre en courant , il eût rompu les verges, qui étaient, par manière de dire, plus...
Page 18 - Daphnis , qui lui semblait un enfant , fit dessein de tout tenter , ou par présents , ou par ruse , ou à l'aventure par force , pour avoir contentement, instruit qu'il était, lui, du nom et aussi des œuvres d'amour.
Page 179 - Amour de parfaire et accomplir à la fin le mariage qu'il leur avoit promis; et qu'Amour, détendant son petit arc, et le jetant en arrière auprès de son carquois, commanda à Dionysophane qu'il envoyât le lendemain semondre tous les premiers personnages de la ville pour venir souper en son logis ; et qu'au dernier cratère , il fît apporter sur table les enseignes...
Page 59 - L'embrassement suivait quant et quant pour baiser plus serré, et en ce point comme Daphnis tira sa prise un peu trop fort, Chloé sans y penser se coucha sur un côté, et Daphnis en suivant la bouche de Chloé pour ne perdre l'aise du baiser, se laissa de même tomber sur le côté, et reconnaissant tous deux en cette contenance la forme de leur songe, longtemps demeurèrent couchés de la sorte, se tenant bras à bras aussi étroitement comme...
Page 12 - ... les jointures, puis les collait ensemble avec de la cire molle, et s'apprenait à en jouer bien souvent jusques à la nuit. Quelquefois ils partageaient...
Page 163 - Lamou demanda congé de parler; ce qui lui étant accordé, il parla en cette sorte: « Je te prie, mon « maître, écoute un propos véritable de ce pauvre « vieillard; je jure les Nymphes et le dieu Pan « que je ne te mentirai d'un mot. Je ne suis pas « le père de Daphnis, ni n'a été ma femme Myrte taie si heureuse que de porter un tel enfant.
Page 34 - ... eût voulu rendre grâce de son salut, dont Chloé de nouveau surprise, s'écria encore plus fort, et Daphnis de rire; et usant de cette occasion, il lui mit la main bien avant dans le sein, d'où il retira la gentille cigale, qui ne se pouvait jamais taire, quoiqu'il la tînt dans la main.

Bibliographic information