Le livre: revue du monde littéraire--archives des écrits de ce temps, Volume 4

Front Cover
A. Quantin, 1883 - Bibliography
Curiosités littéraires, études singuliéres, lettres inedites, dissertations bibliographiques, comptes rendus de livres nouveau, d'événements bibliophiliques, d'enchères à sensation ...

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 147 - ADVENTURES OF ROBINSON CRUSOE, of York, Mariner, who lived eight and twenty years all alone in an uninhabited island on the coast of America, near the mouth of the Great River of Oroonoque; having been cast on shore by shipwreck, wherein all the men perished but himself. With an account how he was at last as strangely delivered by Pyrates. Written by himself.
Page 170 - Pyrrhus, la laitière, enfin tous, Autant les sages que les fous. Chacun songe en veillant; il n'est rien de plus doux: Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes; Tout le bien du monde est à nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi...
Page 142 - F... père, és nom, mal fondé dans sa demande, l'en déboute et le condamne aux dépens, dont distraction au profit de Mettat, avoué deM.Esnault.29août 1877.
Page 147 - ADVENTURES OF ROBINSON CRUSOE , Of YORK. MARINER: Who lived Eight and Twenty Years, all alone in an un-inhabited Island on the Coast of AMERICA, near the Mouth of the Great River of OROONOQUE; Having been cast on Shore by Shipwreck, wherein all the Men perished but himself. WITH An Account how he was at last as strangely deliver'd by PYRATES. Written by Himself.
Page 187 - Je vous prie d'agréer, monsieur le Président, l'assurance de mon profond respect. Le Ministre des Colonies, MILLIÈS-LACROIX.
Page 258 - Voulez-vous imprimer ceci ? (c'étaient les Caractères) . Je ne sais si vous y trouverez votre compte ; mais, en cas de succès, le produit sera pour ma petite amie.
Page 196 - Souffrez qu'Amour cette nuit vous réveille; Par mes soupirs laissez-vous enflammer ; Vous dormez trop , adorable merveille , Car c'est dormir que de ne point aimer. Ne craignez rien; dans l'amoureux empire Le mal n'est pas si grand que l'on le fait : Et lorsqu'on aime, et que le cœur soupire Son propre mal souvent le satisfait. Le mal d'aimer , c'est de vouloir le taire : Pour l'éviter, parlez en ma faveur.
Page 191 - commission, sur un rapport de M. Albert Sorel, et par une délibération eu date du 6 avril 1880, a émis le vœu que le ministère des affaires étrangères autorisât et subventionnât la publication du recueil des Instructions données par les rois de France à leurs ambassadeurs depuis les traités de Westphalie jusqu'à la Révolution française.
Page 32 - Le monde regarde tousjours vis à vis; moy, je replie ma veue au dedans, je la plante, je l'amuse là. Chacun regarde devant soy; moy, je regarde dedans moy : je n'ay affaire qu'à moy, je me considère sans cesse, je me contrerolle, je me gouste.
Page 43 - France avant le un' siècle. Montrer le parti qu'on peut tirer de l'obituaire pris comme exemple , pour la chronologie , pour l'histoire des arts et des lettres et pour la biographie des personnages dont le nom appartient à l'histoire civile ou à l'histoire ecclésiastique.

Bibliographic information