Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" On les a vues adopter successivement les chapeaux, les redingotes, les vestes, les gilets, les bottes et jusqu'aux boutons. Enfin si, au lieu de jupons, elles avaient pu s'accommoder de l'usage de la culotte, la métamorphose était complette ; mais elles... "
Voyage bibliographique , archéologique et pittoresque en France - Page 248
by Thomas Frognall Dibdin - 1825
Full view - About this book

A Bibliographical Antiquarian and Picturesque Tour in France and ..., Volume 1

Thomas Frognall Dibdin - Bibliography - 1821
...de la culotte, la métamorphose était complette ; mais elles ont préféré les robes traînantes ; c'est dommage que la nature ne leur ait donné une...vigueur, où ceux et celles qui portaient des habits indécent étaientobligés d'aller à Rome pour en obtenir l'absolution, qui ne pouvait leur être...
Full view - About this book

A Bibliographical, Antiquarian and Picturesque Tour in France and ..., Volume 1

Thomas Frognall Dibdin - Bibliography - 1829
...ont préféré les robes traînantes ; c'est dommage que la nature ne leur ait donné une troisieme main, qui leur serait nécessaire pour tenir cette...queue, qui souvent patrouille la boue ou balaye la poussiere. Plût à Dieu que les anciennes lois fussent encore en vigueur, ou ceux et celles qui portaient...
Full view - About this book

Constable's miscellany of original and selected publications, Volume 65

Constable and co, ltd - 1831
...de la culotte, la métamorphose était eomplette ; mais elles ont préféré les robes traînantes ; c'est dommage que la nature ne leur ait donné une...queue, qui souvent patrouille la boue ou balaye la pousière. Plût à Dieu que les anciennes lois fussent encore en vigeur, où ceux et celles qui portaient...
Full view - About this book

Journal of a Residence in Normandy

James Augustus St. John - Normandy (France) - 1831 - 295 pages
...métamorphose était complette ; mais elles ont préféré les robes traînantes ; c'est dommage que 1» nature ne leur ait donné une troisième main, qui...cette longue queue, qui souvent patrouille la boue ou balave la pousière. Plût à Dieu que les anciennes lois fussent encore en vigeur, où ceux et celles...
Full view - About this book

Journal of a Residence in Normandy

James Augustus St. John - Normandy (France) - 1831 - 295 pages
...trainantes ; c'est dommage que la nature ne leur ait donne une troisieme main, qui leur serai t necessaire pour tenir cette longue queue, qui souvent patrouille la boue ou balaye la pousiere. Plut a Dieu que les anciennes lois fussent encore en vigeur, ou ceux et celles qui portaient...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF