Page images
PDF
EPUB

231. FUMÉE, n. f. sorte de vapeur que

produit le feu.- Au fig. chose

vaine, périssable FUMET, D. m. vapeur agréable du

vin, des viandes, etc. 232. FÛT, n. m. tonneau ; tige d'une

colonne, bois d'une arme à

feu FÛT (qu'il), 3e pers. du sing. de

l'imparf. du subj. du v. être 233. GAI, E, adj. qui a, qui inspire de

la gaieté GUÉ, n. m. endroit d'une rivière

où l'on passe à pied GUET, n. m. action de guetter;

ronde de nuit 234. GARDE, n. m. gardien, soldat qui

monte la garde GARDE, n. f. femme qui garde

les malades GARDE, n. f. action de garder, de

surveiller; troupe d'un poste, milice

ou troupe, etc.-Au fig. protection 235. GARE, n. f. lieu pour mettre les

bateaux en sûreté; debarca

dère d'un chemin de fer GARE! interj. pour avertir GARD, n. p. m. rivière et dépt.

de la France GARS (on prononce généralement

), n. m. garçon 236. GAULE, n. f. perche, houssine

GAULE et GAULES, n. fém. an

cienne France 237, GAZ, n. m. tout fluide aériforme;

hydrogène carboné GAZE, n. f. étoffe très-claire GAZE (je, il), tu gaxes et ils

gazent, du v. gazer 238. GEAI, n. m. oiseau JET, n.

m.

action de jeter, de jaillir; bourgeon, rayon

subit 239. GÉMEAUX, n. m. pl. constellation

et signe du Zodiaque JUMEAUX, n. et adj. m. pl. nés

ensemble; joints ensemble 240. GÊNE, n. f. torture, embarras,

peine, contrainte GÊNE (je, il), tu gênes et ils

gênent, du v. tr. gêner

GÊNES, ville du royaume d'Italie 241. GÉNÉRAL, n. commandant

d'armée; supérieur d'un ordre religieux ; principe général GÉNÉRAL, E, adj. commun à tous

ou à un grand nombre, uni

versel GÉNÉRALE, n. f. batterie de tam

bour

242. GENT, n. fém. nation, race. Au pl.

gens, m. personnes; domestiques

GENT, E, adj. gentil, joli (old) 243. GLACE, n. f. gelée, verre en cristal,

miroir.—Au fig. air de froideur,

insensibilité GLACE (je, il), tu glaces et ils

glacent, du v. glacer 244. GOULOT, n. m. col étroit d'un

vase GOULET, n. m. entrée étroite d'un

port, d'une rade 245. GOUTTE, n. f. très-petite partie

d'un liquide GOUTTE, n. f. maladie GOÛTE (je, il), tu goûtes et ils

goûtent, du V. tr. et intr.

goûter 246. GRÂCE, n. f. faveur, remise d'une

peine, remerciement; manières

agréables ; secours divin GRÂCES, n. f. pl. prières après le

repas
GRÂCES, n. f. pl. divinités de la

Fable
GRASSE, adj. féminin de gras
Grasse, ville du département du

Var 247. GRADATION, n. f. augmentation

successive et par degrés GRADUATION, n. f. division en

degrés 248. GRé, n. m. volonté, caprice * GRÈS, n. m. sorte de pierre, de po

terie 249. GREFFE, n. m. lieu où sont dé

posés les actes judiciaires GREFFE, n. f. wil de branche que l'on ente;

action de greffer 250. GRÊLE, n. f. eau gelée qui tombe

par grains; grande quantité GRÊLE, adj. 2 g. long et menu,

faible

GRÊLE (il), du v. imp. grêler 251. GUERRE, n. f. lutte par les armes;

débat, querelle

GUÈRE OU GUÈRES, adv. peu 252. GUIDE, n. m. personne qui montre

le chemin.- Au fig. celui qui

dirige, modèle GUIDE, n. f. lanière pour conduire

un cheval attelé 253. ACHE, n. f. plante qui ressemble

au persil HACHE, n.f. instrument tranchant

*

m.

pour hacher

254. HAIE, n. f. clôture d'épines, etc.;

rangée de personnes

AIS, n. m. planche de bois 255, HALLE, n. f. lieu où se tient le

marché

*

[ocr errors]

*

[ocr errors]

* HÂLE, n. m. impression du soleil,

de l'air 256. HAUTESSE, n. f. titre (High

ness) HÔTESSE, n. f. celle qui tient une

hôtellerie, qui donne ou qui re

çoit l'hospitalité 257. HÉ! interj. qui sert à appeler, à

avertir EH! interj. exprimant l'admira

tion, la surprise 258. HELLÈNE, n. et adj. 2 g. Grec,

Grecque

HÉLÈNE, nom propre de femme 259. HÉROS, n. m. demi-dieu de la

Fable; grand guerrier, principal personnage d'un ouvrage

d'imagination HÉRAUT, n. m. officier chargé de

porter des messages HÉRAULT, nom d'une rivière de

France qui se jette dans la

Méditerranée 260. HEURE, n. f. partie du jour;

temps, époque, moment HEURES, n. f. pl. livre de prières HEUR, n. m. chance heureuse

EURE, rivière de France 261, HOMME, n. m. être animé et rai.

sonnable; nom générique de

l'espèce humaine

HEAUME, n. m. sorte de casque 262. HONORAIRES, n. m. pl. retribution

pour certaines professions HONORAIRE, adj. 2 g. qui a les

honneurs d'une charge sans

l'exercer HONORIFIQUE, adj. 2 g. qui pro

cure les honneurs 263. HOUE, n, f. instrument pour re

muer la terre HOUX, n. m. arbuste à feuilles

armées de piquants AOÛT (on prononce ), n. m.

l'un des douze mois.- Au fig.

moisson 264. HAUTE, adj. f. de haut, élevé

HÔTE, n, m. celui qui tient une

hôtellerie, celui qui donne ou

qui reçoit l'hospitalité ÔTE (j', il), tu ôtes et ils ôtent, du

v. tr. ôter HOTTE, n. f. panier que l'on porte

sur le dos 265. Huns, n. propre d’un peuple bar

bare UN, n. et adj. numéral; unité, un

seul 266. HUNE, n. f. plate-forme élevée

autour d'un mât
UNE, adj. féminin de un

HUTTE, n. f. loge, cabane, baraque

UT, n. m. note de musique 267. HYMNE, n. m. chant guerrier,

poëme, louange

HYMNE, n. f. chant d'église 268. Île, n. f. ter entourée d'eau

ILLE, n. p. f. rivière du départe

ment d'Ille-et-Vilaine Ill, n. p. f. rivière du départe

ment du Bas-Rhin Isle, n. p. f. rivière du départe

ment de la Dordogne 269. INCLINAISON, n. f. état de ce qui

penche; obliquité INCLINATION, n. f. action de pen

cher la tête ou le corps ; dispo

sition naturelle, affection 270. INFECTER, v. tr. gâter, incom

moder par l'odeur.-Au fig. cor

rompre

INFESTER, v. tr. ravager, dévaster 271. INTERLIGNE, n. m. espace entre

deux lignes INTERLIGNE, n. f. lame de métal

qui forme un interligne (terme

d'imprimerie) 272. INVENTAIRE, n. m. écrit des biens,

des meubles, etc. * ÉVENTAIRE, n. m. plateau d'osier

que les marchandes portent de

vant elles 273. ISSUE, n. f. sortie, passage; déc

noûment, expedient, etc.

ISSU, E, adj. né, descendu de 274. JARS, n. m. mâle de l'oie

JARRE, n. f. grand vase de terre

vernissée 275. JEÛNE, n. m. abstinence d'ali

ments ou de viande JEÛNE (je, il), tu jeûnes et ils

jeûnent, du v. intr. jeûner JEUNE, adj. 2. g. d’un âge peu

avancé, cadet; propre à la jeu

nesse 276. JOUE, n. f. partie du visage

JOUE (je, il), tu joues et ils

jouent, du v. intr. jouer 277. LA, n. m. note de musique

LA, art. ou pron. f. sing.
LÀ, adv. dans cet endroit
LACS, n. m. cordon délié, neud

coulant, piége, embarras
LAS, SE, adj. fatigué, dégoûté,

ennuyé 278. LABOUR, n. m. labourage

LABOURE (je, il), tu laboures et

ils labourent, du v. labourer 279. LAC, n. m. grande étendue d'eau

environnée de terre LAQUE, n. m. vernis de Chine,

meubles qui en sont revêtus

[ocr errors]

LAQUE, n. f. gomme-résine, cou

leur 280. LACET, n. m. cordon, filets pour

la chasse; embûches LACER, v. tr. attacher, serrer

avec un lacet LASSER, v. tr. et intr. fatiguer,

ennuyer, dégoûter 281. LACUNE, n. f. interruption, vide;

défaut de suite LAGUNE, n. f. flaque d'eau, petit

lac 282. LAIT, n. m. liquide blanc, laitage;

suc de certaines plantes LAI, n. m. ancienne poésie plain

tive LAI, adj. laïque; qui n'est pas

homme d'église LAIE, n. f. femelle du sanglier ;

route dans un bois LEGS, n. m. don fait par testa

ment LAID, E, adj. qui n'est pas beau,

difforme, déshonnête
LEZ, adv. ou prépos. près de:

Plessis-lez-Tours
LÉ, n. m. lisière ou largeur

d'une étoffe entre ses deux

lisières 283. LAISSE, n. f. corde pour mener

les chiens; cordon LAISSE (je, il), tu laisses et ils

laissent, du v. tr. laisser 284. LANCE, n. f. arme; fusée

LANCE (je, il), tu lances et ils

lancent, du v. tr. lancer LENS, ville du départ. du Pas

de-Calais 285. LARD, n. m. graisse ferme du

cochon LARE et LARES, n. et adj. m.

dieux domestiques chez les

Romains.-Au fig. demeure 286. LAS! interj. hélas !

LASSE, adj. fém. de las, fatigué
LASSE (je, il), tu lasses et ils

lassent, du v. tr. lasser
LACE (je, il), tu laces et ils

lacent, du v. tr. lacer 287. LATENT, E, adj. caché, qui ne se

manifeste pas LATTANT, part. prés. du v. tr.

latter, poser des lattes 288. LIEU, n. m. espace, endroit, place,

pays, rang, moyen, etc. LIEUE, n. féminin, mesure de

chemin 289. LIVRE, n. m. feuilles imprimées

réunies ensemble ; ouvrage
d'esprit ; division d'un
vrage; registre

LIVRE, n. f. ancien poids ou

ancienne monnaie 290. LICE, n. f. lieu préparé pour des

combats ou des courses.-Au fig. discussion, lutte LIS, n. m. plante et fleur; ar

moiries.-- Au fig. grande blan

cheur

LISSE, adj. 2. g. uni, poli 291. Lie, n. f. dépôt d'une liqueur.

Au fig. la pire partie
LIT, n. m. meuble où l'on couche;

creux d'une rivière; couche
d'une chose étendue sur une

autre 292. MAI, n. m. l'un des mois de

l'année ; arbre planté devant

une porte en signe d'honneur METS, n. m. aliment apprêté pour

un repas METS (je, tu) et il met, du v. tr.

mettre 293. MAIRE, n.

m. premier officier municipal d'une commune ; chef de l'administration sous

les rois mérovingiens MÈRE, n. f. femme qui a un ou

des enfants ; titre de religieuses ; animal femelle qui a

des petits

MER, n. f. tout ou partie de l'Océan 294. MAL, n. m. contraire au bien,

peine, dommage, maladie MAL, adv. de mauvaise manière,

contrairement au bien MALLE, n. f. coffre à effets * MÂLE, n. m. et adj. qui est du.

sexe masculin.- Au fig. éner

gique 295. MANCHE, n.

m. poignée d'un outil, d'un instrument MANCHE, n. f. partie d'un vête

ment qui couvre le bras; bras

de mer

MANCHE, n. f. mer entre la

France et l'Angleterre 296. MANEUVRE, n. m. celui qui tra

vaille des mains, celui qui sert

[ocr errors]

les maçons

MAN@UVRE, n, f. mouvement de

troupes, d’un navire.- Au fig.

intrigue MANEUVRE (je, il), tu man@u

vres, ils mancuvrent, du. v.

intr. manæuvrer 297. MARCHANT, p: présent du v. intr.

marcher

MARCHAND, n. m. commerçant 298. MARI, n. m. époux

MARIE, nom propre de femme
MARRI, adj. fâché

OU

meurs, qui a des meurs, qui ne

tombe point sous les sens 310. Maux, n. m. pluriel de mal

Meaux, ville du département de

Seine-et-Marne

MOT, n. m. parole, sentence 311. MOUE, n. f. petite grimace de la

bouche MOU, adj. m. qui cède au toucher.

- Au fig. indolent MOU, n. m. poumons de certains

animaux MOUDS (je, tu) et il moud, du v.

tr. moudre 312. MOULE, n. m. instrument pour

mouler MOULE, n. f. sorte de coquillage MOULE (je, il), tu moules et ils

moulent, du v. tr. mouler 313. MOUSSE, n. m. jeune apprenti

matelot MOUSSE, n. f. (moss; foam) MOUSSE (je, il), tu mousses et ils

moussent, du v. intr. mousser 314. MOUSSEUX, SE, adj. qui mousse

MOUSSU, E, adj. couvert de

*

mousse

299. MATIN, n. m. première partie de

la journée

MÂTin, n. m. gros chien 300. MATINAL, E, adj. qui s'est levé

matin MATINEUX, EUSE, adj. qui a

l'habitude de se lever matin

MATINIER, ÈRE, adj. du matin 301. MAURE ou MORE, nom d'un peu

ple d'Afrique MORS, n. m. partie de la bride

qui entre dans la bouche du

cheval MORT, E, n. et part. passé, corps

mort, qui est mort

MORT, f. nom abstrait (death) 302. MÉMOIRE, n. f. faculté de se sou

venir; réputation après la mort MÉMOIRE, n. m. état ou instruc

tion par écrit; dissertation.

Au pl. documents historiques 303. MESSE, n. f. sacrifice du corps et

du sang de Jésus-Christ ; cérémonies, chant, musique de

l'office de la messe METZ, chef-lieu du département

de la Moselle 304. MIE, n. f. partie du pain entre les

croûtes; abréviation d'amie MIE, adv. pas, point MI, n. m. note de musique.-Adj.

(only used as first part of a

compound) half

MIS, adj. et p. passé du v. tr. mettre 305. MIL, n. m. millet; adj. num. ab

révation de mille MILLE, n. m. mesure de chemin MILLE, n. m. et adj. numéral (in

variable), dix fois cent 306. MINE, n. f. air du visage, extérieur

MINE, n. gisement de minéral;

creux rempli de poudre pour

faire sauter MINE, n. f. ancienne mesure;

monnaie de l'antiquité 307. MINEUR, n. m. ouvrier des mines

MINEUR, E, n. qui n'a pas sa

majorité; adj. plus petit MINEURE, n. f. seconde proposition

d'un syllogisme 308. MODE, n. m. manière d'être ;

forme, manière dont le verbe affirme; caractère affecté au

ton musical MODE, n. f. usage passager, ma

nière de s'habiller, fantaisie 309. MORAL, n. m. ensemble des facul

tés morales ; disposition d'esprit MORALE, n. f. doctrine relative

aux devoirs, aux mours MORAL, E, adj. qui concerne les

315. MUE, n. f. changement de plumes,

de poils, etc. MUE, n. f. lieu obscur et serré où

l'on tient la volaille pour l'en

graisser

MÛ, part. passé de mouvoir 316. MULE, n. f. mulet femelle

MULE, n. f. ancienne chaussure,

pantoufle
317. Mur, n. m. muraille

MÛRE, n. f. fruit du mûrier
MÔR, E, adj. parvenu à maturité.

-Au fig. sage, réfléchi
MURE (je, il), tu mures et ils

murent, du v. tr. murer 318. Nez, n. m. organe de l'odorat

NÉ, E, adj. et part. passé du v.

intr. naître 319. NEUF, n. et adj. numéral, huit

plus un NEUF, n. m. ce qui est nouveau NEUF, NEUVE, adj. nouveau, qui

n'a pas servi, novice 320. NID, n. m. (nest)

NI, conjonction négative 321. nom, n. m. mot qui nomme.-Au

fig. titre, réputation

NON, adv. négatif 322. NOTRE, adj. possessif; notre

maison NÔTRE, pron. possessif; le nôtre,

la nôtre 323. NOURRICE, femme qui allaite un

enfant

PAGE, n. f. un des côtés d'u

feuillet 335. PAIN, n. m. aliment fait de farine,

substances prises en masse PIN, n. m. arbre PEINT, E, part. passé du v. tr.

peindre 336. PAIR, n. m. titre de dignité

PAIR, E, adj. semblable. Se dit

aussi d'un nombre divisible

par deux

*

NOURRISSE (que je, qu'il), que

tu nourrisses, du v. tr. nourrir 324. NOYER, n. m. arbre qui produit la

noix NOYÉ, E, p. passé du v. noyer

(s'emploie comme nom) 325. NUE, n. f. nuage

NU, E, adj. non vêtu.--Au fig.

aride, sans ornement 326. NUIT, n. f. temps où il ne fait pas

clair.-Au fig. obscurité

NUI, part. passé du v. intr. nuire 327. OFFICE, n. m. devoir, protection;

emploi; service de l'église OFFICE, n. f. lieu où l'on prépare

le service de la table 328. OMBRAGÉ, E, partic. passé du v.

ombrayer, faire ou donner de

l'ombre OMBRAGEUX, SE, adj. se dit des

chevaux, des mulets, etc., peu

reux.- Au fig. soupçonneux OMBREUX, SE, adj. qui fait de

l'ombre ou qui est couvert

d'ombre OMBRÉ, E, adj. et part. passé du

tr. ombrer, mettre des ombres à un tableau, à un

dessin 329. ONGLÉE, n. f. engourdissement

au bout des doigts ONGLET, n. m. bande de papier

cousue dos d'un livre, échancrure dans le bois, partie

inférieure du pétale, etc. 330. Or, n. m. métal précieux.-Au

fig. richesse OR, conjonction qui sert à lier les

propositions HORS, prépos. excepté, à l'exclu

sion de, au dehors 331. OUBLI, n. m. manque de souvenir

OUBLIE, n. f. sorte de pâtisserie

très-mince OUBLIE (j', il), tu oublies et ils

oublient, du v. tr. oublier 332. OUIE, n. f. sens qui perçoit les

[ocr errors]

V.

[ocr errors]

au

PAIRE, n. f. couple
PÈRE, n. m. celui qui a des

enfants.- Au fig. protecteur,

auteur, titre religieux PERDS (je, tu) et il perd, du v.

tr. perdre 337. PAIX, n. f. absence de guerre,

tranquillité, repos PAIS (je, tu) et il paít, du v.

intr. paître

PAIE, n. f. voir paye 338. PAL, n. m. long pieu aiguisé

PÂLE, n. f. adj. 2 g. blême,

terne, peu coloré, sans éclat 339. PALAIS, n. m. habitation d'un

souverain, d'un prince, etc.;

lieu où l'on rend la justice PALAIS, n. m. partie supérieure

de la bouche PALET, n. m. pierre plate et

ronde, sorte de jeu 340. PALIER, n. m. plate-forme dans

un escalier

PALLIER, V. déguiser, excuser 341. PALME, n. m. mesure ancienne et

mesure d'Italie PALME, n. f. branche du palmier.

-Au fig. victoire 342. PAMPE, n. f. feuille du blé, de

l'orge, etc. PAMPRE, n. m. branche de vigne

avec ses feuilles 343. PAN, 1. m. partie d'un vêtement,

d'un mur, etc. PAON (on pronounce pan), n. m.

oiseau Pan, dieu des forêts chez les

païens PENDS (je, tu), il pend, du v. tr.

et intr. pendre 344. PANSE, n. f. ventre; partie ar

rondie d'un a PANSE (je, il), tu panses et ils

pansent, du v. tr. panser PENSE (je, il), tu penses et ils

pensent, du v. intr. penser, ré

fléchir 345. PÂQUE, n. f. fête des juifs

PÂQUE ou mieux PÂQUES, n. m.

fête des chrétiens

*

[blocks in formation]
« PreviousContinue »