Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle: Avec une introduction, des supplémens, des notices et des notes, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 101 - Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui avez été bénis par mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde.
Page 173 - A ces mots, les vases furent mis en pièces, le vin et la bière répandus sur la terre, et toutes les autres choses jetées ça et là. Les serviteurs épouvantés allèrent annoncer au roi ce qui arrivait. Celui-ci, saisi de frayeur, se rendit, au point du jour, avec son aïeule, auprès de l'homme de Dieu ; ils le supplièrent de leur pardonner ce qui avait été fait, promettant de se corriger par la suite. Colomban apaisé retourna au monastère ; mais ils n'observèrent pas longtemps leurs...
Page 316 - Ainsi armés, prenez le bouclier de la foi, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin. Et prenez aussi le casque du salut, et le glaive de l'Esprit, qui est la parole de Dieu 20.
Page 10 - Gontran, envoie tes vicaires et tes « hommes de confiance, pour qu'ils rendent compte « de ce que je t'ai dit. » Cependant les choses ne furent pas annoncées aux rois comme elles étaient. On leur dit seulement que l'évêque défendait Gontran.
Page 30 - Prétextât a été assassiné par le glaive dans « son église. On doit aussi discuter l'accusation de « luxure portée contre plusieurs , afin que , s'ils sont « convaincus , ils se soumettent à la correction des dé« crets sacerdotaux; que si on les trouve innocens, la « fausseté de l'accusation soit reconnue publique
Page 4 - Bigorre , ayant levé les yeux sur lui , le reconnut pour un de ses serviteurs qui s'était enfui de chez lui. Il le reprit , après avoir promis de ne lui point faire de mal , et le ramena dans son pays.
Page 149 - ... en cinq livres, et le cinquième est la chronique dont nous donnons ici la traduction. Les quatre premiers ne contiennent rien qui ne se trouve dans les prédécesseurs de Frédégaire, si ce n'est des fables absurdes dont on ignore la source primitive, et que plus tard les moines Aimoin et Roricon ont transportées dans leurs écrits. • On rencontre cependant dans l'abrégé des six premiers livres de Grégoire de Tours, qui a souvent été attribué à Grégoire de Tours lui-même, quelques...
Page 178 - Théodoric vainquit Théodebert , et tailla en pièces son armée ; un grand nombre de braves guerriers furent massacrés. Théodebert ayant pris la fuite, traversa le territoire de Metz, les montagnes des Vosges, et parvint à Cologne. Comme...
Page 133 - Il construisit , par amour pour Dieu , le premier monastère de la ville de Milan, en Italie. Mais comme il prêchait courageusement la sainte Trinité, il fut battu de verges par les hérétiques, et expulsé d'Italie. Il vint dans les Gaules.
Page 323 - En 673. • • rent, à l'envi les uns des autres, à s'attaquer avec des haines horribles ; et comme il n'y avait point de roi établi au faîte du pouvoir, chacun voyait la justice dans sa propre volonté, et agissait sans redouter aucun frein. Nous connûmes bientôt que la colère de Dieu était venue ; car nous vîmes se montrer dans le ciel l'étoile que les astrologues nomment comète , et dont l'apparition présage...

Bibliographic information