Actes: Morceaux choisis des Actes des Apôtres, ... dans lesquels on y a joint des notes très curieuses ... qui ne se trouvent point dans l'édition originale, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - Roi, ne peut être reçue après trois années écoulées depuis l'oflenfe;2°. l'accufé peut, indépendamment de fes divers droits de récufation, récufer péremptoirementjuPqu'à trente-cinq jurés; 3°.il peut choifir deux confeils, pour l'affifter pendant tout le temps de la procédure ; 4°. pour empêcher que les témoins qu'il a à produire ne foient écartés, les tribunaux doivent lui accorder, pour les obliger à paraître, tous les moyens de contrainte qui font ufités dans des cas pareils...
Page 48 - Cet emploi , qui constitue la république , n'entre point dans sa constitution ; c'est une fonction particulière et supérieure qui n'a rien de commun avec l'empire humain ; car si celui qui commande aux hommes ne doit pas commander aux lois, celui qui commande aux lois ne doit pas non plus commander aux hommes...
Page 3 - Je princes qui n'en eurent que le nom, parce que les chefs militaires, ou des maires qui les tenaient enfermés dans leur palais, avaient intérêt de régner à leur place? Mais la nation française, qui honore son roi, la nation française , qui le paierait de tout son or comme elle le paie de tout son respect et de tout son amour, a peut-être le droit de vouloir que ce roi fasse quelque chose pour elle , et que ses soins et ses sollicitudes paternelles ne soient pus...
Page 61 - Calonne engendra les notables. Les notables engendrèrent l'archevêque de Sens. L'archevêque de Sens engendra la Cour plénière. La Cour plénière engendra le mécontentement. Le mécontentement engendra Necker.
Page 60 - La voici, la voilà, messieurs, mesdames, la lanterne magique nationale, la pièce vraiment curieuse! Vous allez voir ce que vous n'avez jamais vu, ce que l'aurore de la liberté seule pouvait produire : le despotisme et l'aristocratie , le despote et les aristocrates , traités par la nation comme le diable l'a été autrefois par le bienheureux saint Michel. Vous verrez les guerriers citoyens , les citoyens guerriers , les héros de la Bastille , les troupes légères des faubourgs Saint-Antoine...
Page 237 - Hll qui contient les motifs de fa détention , doit lui demander comment il veut être jugé ; & il répond , par Dieu & la loi de mon pays : ce qui eft une réclamation des moyens que la loi lui donne pour fa...
Page 7 - ... et plus que tout vos vingt-quatre millions d'hommes ; quand je considère que la liberté peut avoir autant d'énergie dans une monarchie que dans une république, lorsqu'elle est ménagée par une sage constitution ; quand je considère enfin que ni vous ni moi ne sommes plus les maîtres du parti que nous avons à prendre puisque nous avons fait un serment, puisque nous avons fait le serment solennel de maintenir de tout notre pouvoir une constitution dont un des articles...
Page 257 - Si une personne , emprisonnée pour trahison ou félonie , requiert , dans la première semaine d'un terme , ou dans le premier jour d'une session , d'être jugée dans ce terme ou dans cette session , sa demande devra lui être accordée , à moins que les témoins du roi ne pussent être produits dans ce même temps. Si cette personne n'est pas jugée au second terme , ou à la seconde session , elle sera mise en liberté. 5".
Page 248 - Et ces perfonnes auxquelles la loi a donné -exclufivement le pouvoir de décider qu'il ya lieu à infliger une peine, 'ces hommes, fans le...
Page 242 - ... à les guider dans leur décifion. Cela fait, les jurés fe retirent dans une chambre voifine : ils doivent y refter jufqu'à ce qu'ils fe foient accordés entr'eux, fans boire ni manger, & fans feu, à moin.

Bibliographic information