Considérations sur les principaux événemens de la Révolution Française, depuis son origine jusques et compris le 8 Juillet 1815, Volume 3

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 108 - Chacun se réveille à ce son, Les Brebis, le Chien, le Garçon. Le pauvre Loup, dans cet esclandre, Empêché par son hoqueton, Ne put ni fuir ni se défendre. Toujours par quelque endroit fourbes se laissent prendre. Quiconque est Loup agisse en Loup : C'est le plus certain de beaucoup.
Page 275 - France veut la liberté et l'égalité devant la loi, qu'elle ne soit pas chrétienne ; tout au contraire, car le christianisme est éminemment d'accord avec cette opinion. Aussi le jour où l'on cessera de réunir ce que Dieu a séparé , la religion et la politique , le clergé aura moins de crédit' et de puissance , mais la nation sera sincèrement religieuse.
Page 39 - ... est menacée. Après dix ans d'exil, j'abordai à Calais, et Je comptais sur un grand plaisir en revoyant ce beau pays de France que j'avais tant regretté : mes sensations furent tout autres que celles que j'attendais. Les premiers hommes que j'aperçus sur la rive portaient l'uniforme prussien; ils étaient les maîtres de la ville, ils en avaient acquis le droit par la conquête : mais il me...
Page 121 - ... assurément rien. Mais le sophisme des ennemis de la raison humaine, c'est qu'ils veulent qu'un peuple possède les vertus de la liberté avant de l'.avoir obtenue; tandis qu'il ne peut acquérir ces vertus qu'après avoir joui de la liberté, puisque l'effet ne sauroit précéder la cause. La première qualité d'une nation qui commence à se lasser des gouvernemens exclusifs et arbitraires, c'est l'énergie. Les autres vertus ne peuvent être que le résultat graduel d'institutions qui aient...
Page 107 - Bonaparte , c'était une niaiserie de vouloir masquer un tel homme en roi constitutionnel ; du moment qu'on le reprenait, il fallait lui donner la dictature militaire, rétablir la conscription , faire lever la nation en masse , enfin ne pas s'embarrasser de la liberté , quand l'indépendance était compromise.
Page 290 - ... durable qui ne soit animé par ce sentiment; quand les beaux-arts, la poésie , les chefs-d'œuvre du théâtre destinés à émouvoir le cœur humain, exaltent la liberté; que dire de ces petits hommes à grande fatuité qui vous déclarent avec un accent fade et maniéré comme tout leur être , qu'il est de bien mauvais goût de s'occuper de politique ; qu'après les horreurs dont on a été témoin , personne ne se soucie plus de la liberté; que les élections, populaires sont une institution...

Bibliographic information