Page images
PDF
EPUB

UVRES

DE

M. BOILEAU

DESPRÉ AUX.

[ocr errors][ocr errors]

DE

M. BOILEAU
DESPRÉ AUX.

DER

[ocr errors]

AUGSBURG
A PARIS,
Aux dépens de la Compagnie.

M. DCC. LXX XII.
Avec Approbation & Privilége du Roi.

[ocr errors][merged small]

La Veuve DESAINT, rue du Foin-Saint

Jacques.
Le CLERC, quai des Augustins.
BARBOU, rue & vis-à-vis la grille des

Mathurins.
KNAPEN, pont S. Michel.
BROCAS, rue Saint-Jacques , au Chef S.

Jean.
DURAND neveu

rue Galande Hôtel
Lesseville.
Nyon l'ainé, rue du Jardinet.
C. DURAND, rue du Foin-Saint-Jacques,
Nyon le jeune , Pavillon des quatre Nations,
COLAS, place Sorbonne.
BARROIS le jeune , quai des Augustins.
BELIN. rue Saint-Jacques , près S. Yyes.

[ocr errors]

DLS COURS

A U ROI.

Quoique cette Piece soit placée avant toutes les autres , elle n'a pourtant pas été faite la premiere. L'Auteur la composa au commencement de l'année 1665, & il avoit déja fait cinq Satires. La même année ce Discours fui inséré dans un Recueil de Poésies, avant que l'Auteur eût eu le tems de le corriger. IL le fit imprimer lui-même l'année suivanie 1666, les sept premieres Satires.

avec

JEU

E UNE & vaillant Héros, dont la haute sagesse N'est point le fruit tardif d'une lente vieillesse , Et qui seul, sans Ministre , à l'exemple des Dieux, Soutiens tout par toi-même, & vois tout par tes yeux , GRAND Roi; fi jusqu'ici, par un trait de prudence, J'ai demeuré pour Toi dans un humble filence , Ce n'est pas que mon cæur , vainement fuspendu, Balance pour t'offrir un encens qui s'est dû. Mais je sais peu louer , & ma Muse tremblante Fuit d'un si grand fardeau la charge trop pesante ,

« PreviousContinue »