Vie de M. Bossuet, évêque de Meaux

Front Cover
Chez Debure l'aîné, 1761 - Bishops - 420 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Au lieu de déplorer la mort des autres, grand prince, dorénavant, je veux apprendre de vous à rendre la mienne sainte ; heureux si , averti par ces cheveux blancs du compte que je dois rendre de mon administration , je réserve au troupeau que je dois nourrir de la parole de vie les restes d'une voix qui tombe et d'une ardeur qui s'éteint.
Page 330 - L'évêque de Meaux fut appelé pour les aider dans ce dessein : la dame partit pour Paris; et l'évêque, après avoir eu plusieurs conférences avec le Roi, et après avoir fait durant huit jours plusieurs voyages à Paris, dans lesquels il porta sans, le savoir des lettres qui ne parloient rien moins que de dévotion, fut bien étonné quand il la vit de retour à Versailles, et plus encore quand de ce raccommodement il vit naître M. le comte de Toulouse, le dernier des enfans que madame de Montespan...
Page 245 - ... par toutes leurs démarches , que leur intention est sincère et portée à faciliter la paix. Comme vous avez fait louer votre modération , Monseigneur , en traitant les controverses publiquement ; que ne doit-on pas attendre de votre candeur, quand il s'agit de répondre à celle des personnes qui marquent tant de bonnes intentions? Aussi peut-on dire que le blâme de la continuation du schisme doit tomber sur ceux qui ne font pas tout ce qu'ils peuvent pour le lever ; surtout dans les occasions...
Page 65 - ... il repassait son discours dans sa tête, le lisant des yeux de l'esprit comme s'il eût été sur le papier, y changeant, ajoutant et retranchant comme l'on fait la plume à la main. Enfin , monté en chaire et dans la prononciation...
Page 107 - O nuit désastreuse ! ô nuit effroyable où retentit tout à coup, comme un éclat de tonnerre, cette étonnante nouvelle : MADAME se meurt ! MADAME est morte ! Qui de nous ne se sentit frappé à ce coup, comme si quelque tragique accident avait désolé sa famille?
Page 73 - Meaux plus occupé des choies que des mots , ne cherche point à répandre des fleurs dans fon difcours , ni à charmer l'oreille par le fon harmonieux des périodes ; fon unique objet eft de rendre le vrai fenfible à fes auditeurs. Dans cette vûe , il le préfente par tous les côtés qui peuvent le faire connoître , & le faire aimer.
Page 282 - Quand même ce que je crois avoir lu me paraîtrait plus clair que deux et deux font quatre, je le croirais encore moins clair que mon obligation de me défier de mes lumières, et de leur préférer celles d'un évêque tel que vous.... Je...
Page 319 - Le livre de M. de Meaux fait un grand » fracas ici; on ne parle d'autre chose. Les faits » sont à la portée de tout le monde ; les folies de » madame Guyon divertissent; le livre est court, » vif et bien fait : on se le prête , on se l'arrache, » on le dévore, il réveille la colère du Roi sur ce » que nous l'avons laisse faire un tel archevêque ; » il m'en fait de grands reproches; il faut que » toute la peine de cette affaire tombe sur moi....
Page 78 - Rabutin , qu'ayant demandé à M. Bofluet quel Ouvrage il eût mieux aimé avoir fait s'il n'avoit pas fait les Cens , ( a) Hift. du Siecle de Louis XIV. felk , DE M. BôssUET. 8l ïl lui' avoit répondu que c'étoit les Lettres Provinciales.
Page 309 - Quiétifme , 6c d'une infinité d'autres dévotions mal réglées , qui ne font que trop fréquentes en France. Malgré le peu de fuccès du Livre de M. de Cambrai chez les gens éclairés, il ne laifîbit pas d'avoir des partifans.

Bibliographic information