Histoire des Juifs, Volume 5

Front Cover
chez Cailleau, 1773
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 246 - Voix du côté de l'orient; voix du côté de «l'occident; voix du côté des quatre vents; voix contre «Jérusalem et contre le Temple ; voix contre les nouveaux «mariés et les nouvelles mariées; voix contre tout le «peuple.
Page 245 - Avant que la guerre fut commencée , le peuple s'étant aflem-^ blé le huitième du mois d'Avril pour célébrer la fête de Pâques , on vit en la neuvième heure de la nuit , durant une demie heure à l'entour de l'autel & du temple , une fi grande lumière, que l'on auroit cru qu'il étoit jour.
Page 74 - ... peut égaler. Ainsi on peut dire qu'un pays où croissent tant de plantes si excellentes a quelque chose de divin , et je doute qu'en tout le reste du monde il y en ait un qui puisse lui être comparé. On doit , à mon avis , en attribuer la cause à la chaleur de l'air, et au pouvoir singulier qu'a cette eau de contribuer à la fécondité de la terre : l'un fait ouvrir les fleurs et les feuilles , et l'autre fortifie les racines par l'augmentation de leur sève durant les ardeurs de l'été...
Page 6 - Romains les y pourfuivant , ils fondirent fur eux, les renverferent , & les tuoient dans ces rues étroites & fi roides qu'ils ne pouvoient y demeurer de pied ferme pour fe défendre. Ils fe jetterent en foule pour fe fauver dans les maifons qui...
Page 246 - Le jour de la fêle de la Pentecôte, les sacrificateurs, étant la nuit dans le temple intérieur pour célébrer le service divin , entendirent du bruit, et aussitôt après une voix qui répéta plusieurs fois : Sortons d'ici (1).
Page 294 - Après cela on peut fans péril manier cette plante , & elle a une vertu qui fait que l'on ne craint point de s'expofer à quelque péril pour la prendre.
Page 347 - V (ou \v, suivant l'édition). avec un pouvoir absolu, et lui défendit seulement de prendre la qualité de roi, de rien faire au préjudice de sa femme et de ses enfants, et d'abuser de ses concubines. Il marcha ensuite contre l'île de...
Page 270 - Romains dans la guerre fussent extraordinaires pour avoir pu se rendre maîtres de cette puissante ville qui s'était élevée à un tel comble de gloire. Cet ordre fut si exactement exécuté, qu'il ne parut plus aucune marque qu'il y eût eu des habitants. Telle fut la fin de Jérusalem.
Page 294 - Oncreuf* tout à l'entour,enforte qu'il ne refte plus qu'un peu de fa racine , & à cette racine qui refte on attache un chien , qui voulant fuivre celui qui l'a attaché arrache la plante & meurt auffi-tôt comme s'il rachetoit de fa vie celle de fon maitre.
Page 294 - On ne la saurait toucher sans mourir, dit-il, si on n'a dans la main de la racine de la même plante; mais on a trouvé un moyen de la cueillir sans péril : on creuse la terre tout alentour, on attache à la racine mise à nu un chien qui , voulant suivre celui, qui l'a attaché, arrache la plante et meurt aussitôt. Après cela , on peut la manier sans danger. Les démons qui s'y logent, et qui sont les âmes des...

Bibliographic information