Memoirs of the Queens of France: Dedicated, by Express Permission, to the Queen of the French and Containing a Memoir of Her Majesty, Volume 2

Front Cover
Cary and Hart, 1847 - Queens
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 49 - ... ce que vous remarquerez selon votre prudence, dit la Varenne, car la mienne n'est pas assez excellente pour presumer des choses dont il ne m'est pas apparu ." which remark gives rise to suspicions, though ambiguously offered, that Gabrielle did not come by her end fairly.
Page 222 - Que ne puis-je vous donner mon expérience ! que ne puis-je vous faire voir l'ennui qui dévore les grands et la peine qu'ils ont à remplir leurs journées ! Ne voyez-vous pas que je meurs de tristesse dans une fortune qu'on aurait peine à imaginer, et qu'il n'ya que le secours de Dieu qui m'empêche d'y succomber...
Page 275 - S'aimer sans plaisir, se livrer sans combat, se quitter sans regrets, traiter le devoir de faiblesse, l'honneur de préjugé, la délicatesse de fadeur, telles étaient les mœurs du temps : la séduction avait son code, et l'immoralité était réduite en principes. Bientôt on se lassa même de ces succès rapides, peut-être parce que la facilité du triomphe en diminuait trop le mérite.
Page 173 - Navarre &c. : les bienfaits que les rois exercent dans leurs états étant la marque extérieure du mérite de ceux qui les reçoivent, et le plus glorieux éloge des sujets qui en sont honorés, nous avons cru ne pouvoir mieux exprimer dans le public...
Page 177 - Tout se détruit, tout passe, et le cœur le plus tendre Ne peut d'un même objet se contenter toujours. Le passé n'a point eu d'éternelles amours. Et les siècles futurs n'en doivent point attendre. La constance a des lois qu'on ne veut point entendre.
Page 38 - Nous y avons apporté de nostre autorité, condescendue à Nous obéir et complaire, et ayant plu à Dieu Nous donner puis naguères en elle un fils, qui a jusqu'à présent porté le nom de César Monsieur...
Page 38 - puisque Dieu n'a pas encore permis que nous en ayons en légitime mariage, pour être la reine, notre épouse, depuis dix ans, séparée de nous ', nous avons voulu en attendant qu'il...
Page 173 - Et quoique sa modestie se soit souvent opposée aux désirs que nous avions de l'élever plus tôt dans un rang proportionné à notre estime et à ses bonnes qualités, néanmoins l'affection que nous avons pour elle et la justice ne nous...
Page 246 - ... people of that city, whom she is endeavouring to aid in the improvements which their intercourse with the Americans has taught them to value. CHATEAUROUX, MARIE ANNE, DUCHESS DE, WAS one of four sisters, daughters of the Marquis de Nesle, who became successively mistresses of Louis the Fifteenth. She was married at the age of seventeen to the Marquis de la Tournelle, who left her a widow at twenty-three. She far surpassed all her sisters in personal charms, and was an accomplished musician. Madame...
Page 357 - Ruel was covered with black cloth drapery on the occasion of her funeral; no ornament or inscription decorated the walls, but the tears of the proudest sovereigns of Europe mingled with those of the poor of France to pronounce the funeral oration of the good Josephine.

Bibliographic information