Page images
PDF
EPUB

2.4 anni de Villefranche en Promosi legiono enté Vahine a te conservé

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

18

POETIQUE
FRANÇOISE,

PAR

M. MARMONTE L.

T O M E P R E MI E R.

Astuper ipfa fibi. OVIDE, Meh. III.

[blocks in formation]

A PARIS,
Chez LE SCLAPART,

Quai de Gêvres,

Libraire

M. DCC. LXVII.
Avec Approbarion & Privilège du Roi.

[ocr errors]

ij ****************** AVANT-PROPOS.

A mesure

que la lumière des Lettres se répand , que les peuples fe polifsent, & que leurs idées s'épurent les ouvrages élémentaires qui les ont développées deviennent moins utiles font négligées , & tombent dans l'oubli. Tel est aujourd'hui le fort de la plûpart des livres classiques , qui, dans la renaisfance des Lettres en Europe y ont femé le germe de la science & du goût.

Il est bon que les premiers Editeurs des écrits des Anciens se soient piqués d'une critique minutieuse ; il est bon que les élémens de Rhétorique & de Poétique aient été faits comme pour des enfans. La Dialectique même de l'école n'a pas nuit au progrès des Lettres : ces distinctions, ces divisions, ces définitions , ces disputes de mots qui ont grossi tant de volumes, ont servi à débrouiller le cahos de l'Antiquité. Sans ce qu'on appelle les Erudies, nous serions encore barbares. Ces bons esprits auroient été plus loin que

« PreviousContinue »