Géométrie et mécanique des arts et métiers et des beaux-arts: Mécanique

Front Cover
C. J. De Mat Fils et H. Remy, 1826
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 390 - ... 3°. Le frottement des métaux glissant sur les métaux sans enduit , est également proportionnel aux pressions ; mais son intensité est la même, soit qu'on veuille détacher les surfaces après un temps quelconque de repos, soit qu'on veuille entretenir une vitesse uniforme quelconque. 4°. Les surfaces hétérogènes , telles que...
Page 145 - Des machines simples : les cordes, les ponts suspendus , les harnais , le gréement des vaisON appelle machines les combinaisons de parties matérielles propres à transmettre une force quelconque,' en changeant sa direction, ou sa vitesse , ou l'amplitude de l'espace qu'elle fait parcourir dans un temps donné. On compte sept machines simples, auxquelles on rapporte toutes celles qui sont composées. Ces machines simples sont : les cordes , le levier, la poulie, le treuil, le plan incliné, la vis...
Page 427 - D'autres, enfin , présentent à la fois beaucoup de résistance à la flexion et à la rupture : tels sont le pin de Corse, et le chêne , le plus rigide et le plus fort des grands végétaux de nos contrées. Ces considérations physiques sont d'une grande importance dans les arts : elles déterminent l'usage et l'emploi des divers genres de végétaux , suivant les conditions qu'on veut remplir. Ainsi les édifices durables et dont les matériaux devront rester immuables, les parties des machines...
Page 191 - Mais, sur deux cercles différents , ayant leur centre au centre même du mouvement, et chargés uniformément de parties matérielles, la quantité de ces parties est proportionnelle au rayon; donc, pour ces deux cercles, la quantité de mouvement, c'est-à-dire, le produit de la masse par la vitesse, est proportionnelle au rayon...
Page xiii - DE LA GÉOMÉTRIE ET DE LA MÉCANIQUE APPLIQUÉES AUX ARTS ET MÉTIERS ET AUX REAUX-ARTS ; par le baron Ch.
Page vi - Je dois seulement vous faire remarquer qu'il s'agit ici d'une amélioration locale dans les professions industrieuses d'une ville ; un établissement à former dans ce but doit rester purement municipal : les fonds départementaux , ayant d'autres destinations , ne sauraient y concourir ; et ce n'est pas au conseil-général du département que doivent s'adresser les invitations de contribuer à la propagation de ce genre d'enseignement.
Page 390 - Le frottement des bois glissant à sec sur les bois, oppose, après un temps suffisant de repos, une résistance proportionnelle aux pressions : cette résistance augmente sensiblement dans les premiers instans de repos ; mais après quelques minutes elle parvient ordinairement à son maximum ou à sa limite. 2°.
Page 484 - ... engrènent les unes dans les autres , de manière que chaque roue, qu'on nomme alors roue dentée , ne peut tourner sur son axe, sans que le cylindre, qu'on nomme alors pignon , ne tourne en même temps sur le sien. On a donc, pour l'équilibre de deux forces qui réagissent l'une sur l'autre au moyen des roues dentées: la puissance est à la résistance comme le produit des rayons des pignons est au produit des rayons des roues. Du Cric. 227. On considère, dans le cric simple, un pignon que...
Page 124 - Donc, quand un corps est sollicité par deux forces, il se meut en ligne droite, et suit la diagonale du parallélogramme dont chaque côté représente l'espace que parcourrait ce même corps, s'il n'était poussé durant le même temps que par une des deux forces composantes. Ainsi, quand les deux forces composantes sont représentées en grandeur et en direction par des lignes droites Aè} Ab'> leur résultante est également représentée en grandeur et en direction par la diagonale du parallélogramme...
Page 170 - ... autre moyen. La corde n'arrive à sa position d'équilibre que quand elle suit exactement la direction de la ligne la plus courte que l'on puisse mener , depuis le point où se trouve le nœud, en faisant le tour du corps, pour revenir à ce même nœud. L'habillement des hommes et des femmes présente une application continuelle des cordes appliquées ainsi sur des surfaces. Les ceinturons et les ceintures sont les lignes les plus courtes que l'on puisse tracer sur la surface immédiate du corps...

Bibliographic information