Page images
PDF

1

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Que de le changer de demeure ? Vous auriez pu sans peine y puiser à toute

heure, A toute heure, bons Dieux ! Ne tient-il qu'à

cela ! L'argent vient-il comme il s'en va ? . Je n'y touchois jamais. Dites - moi donc, de

grace, Reprit l'autre , pourquoi vous vous affigez tant, Puisque vous ne touchiez jamais à cet argent ?

Mettez une pierre à la place,
Elle vous vaudra tout autant.

[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »