Page images
PDF

Point de coup de balai qui l'oblige à changer.
La Goutte, d'autre part, va tout droit se loger

Chez un Prélat qu'elle condamnc

A jamais du lit ne bouger. Cataplasmes, Dieu fait. Les gens n'ont point

de honte De faire aller le mal toujours de pis en pis. L’une & l'autre trouva de la sorte con compte, Et fit très-lagement de changer de logis.

FABLE IX.

[ocr errors]
[ocr errors]

F ABLE X.
Le Lion abattu par l'Homme.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

AinG dans les dangers qui nous suivent en

croupe ,
Le doux parler ne nuit de rien.

FABLE XIII.

Les Loups & les Brebis.
Après mille ans & plus de guerre déclarée,
Les Loups firent la paix arecque les Brebis.
C'étoit apparemmeut le bien des deux partis :
Car si les Loups inangeoient mainte bête égarée,
Les Bergers , de leur peau, se faisoient maints

habits.
Jamais de liberté, ni pour les pâturages,

Ni d'autre part pour les carnages.
Ils ne pouvoient jouir qu'en tremblant de leurs

biens,
La paix se conclut donc : on donne des otages ,
Les Loups leurs Louveteaux, & les Brebis leurs

Chiens.
L'échange en étant fait aux formes ordinaires ,

Et réglé par des Commissaires,
Au bout de quelque temps que Messieurs les

Louvats
Se virent Loups parfaits , & friands de tuerie,
Ils vous prennent le temps que dans la Bergerie

Messieurs les Bergers n'étoient pas,
Etranglent la moitié des Agneaux les plus gras,
Les emportent aux dents, dans les bois se reli.

rent.

[ocr errors]
« PreviousContinue »