Page images
PDF

A ceux qui trouveraient ce chiffre surprenant, nous conseillons de consulter l'article maxillaire du grand dictionnaire de Dechambre. Cette publication moderne, qui fait absolument autorité dans la science, leur apprendra ceci : en deux ans, 40 cas se sont répartis entre 10 hôpitaux de Paris; chacune de ces années a fourni le même nombre de fractures du maxillaire inférieur, à savoir ; 20, dont 18 guérisons et 2 morts

A. Préterre.

MOYEN DE S'ASSURER DE LA VITALITÉ D'UNE DENT PRIVÉE DE

PULPE

Déterminer si une pulpe dentaire est vivante ou morte est la première question à trancher pour le diagnostic de tout cas d'odontalgie que le dentiste est appelé à traiter. Bien des cas obscurs se présentent, où c'est un point difficile à élucider, comme le prouvent les erreurs que commettent par fois les praticiens lesplus consciencieux. Aussi chacun appréciera-t-il toute amélioration apportée aux moyens de s'assurer de l'état de la pulpe et rendant le contrôle plus certain. Un procédé pour appliquer la chaleur, plus simple et plus efficace que celui auquel on a généralement recours pour ce diagnostic, a été suggéré à la réunion d'avril de la Société odontologique. Le voici: l'isolement et l'assèchement préliminaires de la dent suspecte et de ses voisines sont les mômes que dans l'ancien procédé, quoique la digue de caoutchouc ne soit pas aussi essentielle. On essaye alors la dent en lui appliquant un fragment de gutta percha, préalablement chauffé au-dessus d'une flamme. Ce fragment adhère

704 L'ART DENTAIRE.

et transmet sa chaleur immédiatement, puis, si la pulpe est vivante, il y a une réaction presque immédiate. En l'absence de cette réaction, on peut, sans la réchauffer, appliquer la gutta-percha sur l'une des dents voisines que l'on sait être manifestement vivante, et comparer les résultats. L'ancien moyen d'épreuve avec un instrument d'acier chauffé est terrifiant pour les sujets nerveux, et si la pulpe est vivante, la réaction est souvent lente à venir, ou peut faire complètement défaut. Des personnes méticuleuses, sous l'influence de la peur ou de l'imagination, tromperont souvent l'opérateur, qui se sert d'un instrument chauffé, en déclarant qu'une dent est sensible quand on sait qu'elle est privée de pulpe.

{The Dental Review.)

VAJRXA.

Instruments. — Un dentiste de Lyon, M. le Docteur Pradère, a adressé à M. le Ministre de l'instruction publique un inhalateur de son invention qui a été soumis à l'examen de l'Académie de médecine. M. Féréol, médecin de la Charité, est chargé de faire un rapport à ses confrères de l'Académie sur le nouvel instrument, dont on dit le plus grand bien.

Lubrification par le graphite.— Le graissage par le graphite prend une extension qui va croissant d*année en année. D'après la Chronique industrielle, ce système est généralement très économique. Les coussinets garnis de graphite durent très longtemps sans exiger de réparations, même sous desiïïmrges et avec ttes vitesses considérables.

On forme une pâte contenant 75 pour 100 de graphite et on en garnit le métal, dans lequel on a ménagé à cet effet une série d'évidements. S'il s'agit de coussinets, par exemple, on y pratique des rainures en hélice et on les remplit de pâte. Cette pâte durcit et devient très consistante.

Les tourillonsqui reposent sur des coussinetsde ce genre ne tardent pas à prendre un très beau polî.

BIBLIOGRAPHIE

PUBLICATION NOUVELLE.

On lit dans Le Petit Médecin:

« La Cocaïne, alcaloïde employé en chirurgie depuis peu d'années comme anesthésique, a été expérimentée par divers praticiens. — Les uns ont eu de nombreux insuccès, des accidents même, les autres au contraire ont été satisfaits des résultats obtenus. — M. Préterre, l'introducteur en France du Protoxyde d'Azote, ne pouvait rester étranger à ce nouvel agent d'insensibilisation, aussi vient-il de faire paraître un ouvrage très étudié portant le titre de: La Cocaïne en Chirurgie dentaire, travail basé sur 208 Observations personnelles.

« Cet ouvrage est en vente aux bureaux de Y Art Dentaire, 29, Boulevard des Italiens, et chez MM. J.-B. Baillière et fils, éditeurs, 19, rue Hautefeuille. Prix: 1 ïr. »

L'enseigneraient primaire supérieur, par Ferdinand Buisson, directeur de l'enseignement primaire. Fiscïibacner, éditeur, Paris.

Voulez-vous savoir où l'on en est en France, à l'heure qu'il est, en fait d'enseignement professionnel, lisez la brillante causerie annoncée ci-dessus. Nui ne pouvait, mieux que l'éminent chef de service du ministère de l'instruction publique, tracer le tableau fidèle des progrès accomplis depuis i83o pour l'éducation des ouvriers, dans le but de développer chez les travailleurs l'activité du cerveau en, même temps que l'habileté de la main.

La culture de la vigne sous verre, par Ch. Joly, vice-président de la Société d'horticulture de France, membre de plusieurs sociétés savantes. Rougier, éditeur, 1, rae Cassette, Paris.

Le titre de ce travail intéressant indique nettement son but. L'an706 L'ART DENTAIRE.

teur, très compétent sur toutes les questions de végétation naturelle ou artificielle, montre tout ce que peuvent faire l'industrie et l'intelligence humaine, même dans les lieux où le climat ne seconde pas les efforts du travailleur.

E*es Arabes et le vin, par le docteur R. Lacronique. Duval, éditeur, 17, rue de l'Echiquier, Paris.

Ce travail prouve que, malgré la défense du Prophète qui interdit l'usage du vin, l'Arabe tend à nous imiter et à entrer dans le grand mouvement agricole et commercial algérien, dont la culture de la vigne est peut-être l'élément le plus important.

A. P.

APPAREIL DE MM. ROCH & FlLS Fournisseurs de dentistes, 2> rue Estelle, à MARSEILLE.

Nouvel articula leur. — Dans notre numéro de février, nous avons donné la figure ci-dessus d'un nouvel articulateur en bronze, appelé par la modicité de son prix (7 fr.) à avoir un légitime succès, Nous n'avons oublié qu'une chose, que l'inventeur considère avec raison comme très sérieuse, son nom et son adresse. Mieux vaut tard que iamais, les voici : M. Roch, 2, rue Estelle, Marseille.

A. Préterre, rédacteur en chef, propriétaire. Gérant 1 Alex. Copard.

MUSÉE DENTAIRE PRÉTERRE

ANOMALIES DENTAIRES, RESTAURAT!ONS, PIÈCES ARTIFICIELLES

AUR1F1CAT10NS, ETC.

Le Musée est ouvert au public tous les jours à 1 h. 1/2

LISTE DES MÉDECINS

devant lesquels ont été faites des opérations avec le protoxyde d'azote,

Par À. Préterre

Hôpitaux dans lesquels nous avons pratiqué des opérations

avec le protoxyde d*a%ote.

Velpeau Ouverture d'un large abcès. (Charité.)

Dolbeau Opération sur le sein. (Hôtel-Dieu.)

Maisonneuve ... Ongle incarné. (Idem.)

Voillemier ... Deux cautérisations profondes au fer rouge d'une

tumeur cancéreuse et opération du phimosis.

(Saint-Louis.)

Guérin Ouverture d'un panaris. (Saint-Louis.)

Broca Ouverture d'abcès profonds situés à la face interne

de la jambe. Ouverture d'un kyste synovial de

la face dorsale du poignet (Saint-Antoine.) Foucher Incision de plusieurs tumeurs chez une jeune fille.

(Saint-Antoine.)

Richard Opérations sur les seins. (Beaujon.)

Saint-germain. . Phimosis (Midi.)

VerneUil Fistule à l'anus. (Lariboisière.)

Follin Phimosis. (Cochin.)

Richet Ouverture d'un panaris. (Pitié.)

Gosselin Ouverture d'abcès, etc. (Idem.)

Giraud-teulon . Dilatation d'une fistule lacrymale. (H. des Cliniques.)

Blache Extractions et cautérisation. (H, des Enfants.)

Legouest Diverses opérations. (H. du Val-de-Grâce.)

Opérations pratiquées dans notre cabinet.

Le professeur Nélaton Administré le protoxyde d'azote à

(de l'Institut). une dame nerveuse.

Le professeur Ricord (ex-prési- Plusieurs extractions,
dent de l'Académie de méde-
cine).

« PreviousContinue »