Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon

Front Cover
Frantin, Imprimeur du roi et de l'Academie, 1824 - Art

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 207 - Par le mot de penser, j'entends tout ce qui se fait en nous de telle sorte que nous l'apercevons immédiatement par nous-mêmes; c'est pourquoi non seulement entendre, vouloir, imaginer, mais aussi sentir est la même chose ici que penser.
Page 172 - C'est même un bien pour le peuple que le gouvernement devienne aisé, qu'il se perpétue par les mêmes lois qui perpétuent le genre humain et qu'il aille pour ainsi dire avec la nature.
Page 81 - Mais j'aurois mis un grand ouvrage dans un grand ouvrage. Je suis comme cet antiquaire qui partit de son pays , arriva en Egypte , jeta un coup d'œil sur les pyramides, et s'en retourna '.
Page 76 - La curiosité n'est pas un goût pour ce qui est bon ou ce qui est beau, mais pour ce qui est rare, unique, pour ce qu'on a et ce que les autres n'ont point. Ce n'est pas un attachement à ce qui est parfait, mais à ce qui est couru, à ce qui est à la mode. Ce n'est pas un amusement, mais une passion, et souvent si violente, qu'elle ne cède à l'amour et à l'ambition que par la petitesse de son objet.
Page 203 - ... n'ya rien de si conforme à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui sont de foi, et rien de si contraire à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui ne sont pas de foi. Ce sont deux excès également dangereux , d'exclure la raison , de n'admettre que la raison.
Page 171 - C'est pourquoi Dieu prend en sa protection tous les gouvernements légitimes, en quelque forme qu'ils soient établis; qui entreprend de les renverser n'est pas seulement ennemi public, mais encore ennemi de Dieu.
Page 20 - Tardif, honorables victimes, Vous n'êtes point flétris par ce honteux trépas : Mânes trop généreux, vous n'en rougissez pas ; Vos noms toujours fameux vivront dans la mémoire ; Et qui meurt pour son roi meurt toujours avec gloire.
Page 293 - Annales de la Société d'Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres du département d'Indre-et-Loire.
Page 213 - Vrai que , par une suite de notre nature , le consentement commun détermine notre adhésion , que nous n'avons point d'autre certitude , et que , malgré toutes les objections , un sentiment indélibéré nous porte à regarder comme certain ce qui repose sur cette base; en sorte qu'au jugement de tous les hommes , se soustraire à cette loi fondamentale, universelle, c'est cesser d'êtrehomme, c'est éteindre en soi toutes les lumières naturelles , et se retrancher volontairement de la société...
Page 308 - Séance publique de la Société des amis des sciences, des lettres, de l'agriculture et des arts, tenue le 18.

Bibliographic information