Histoire de France depuis les origines jusqu'à nos jours, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 503 - ... nuls et de nul effet et valeur, comme faits au préjudice de la loi salique et autres lois fondamentales du royaume (*)
Page 541 - vos dépens, comme moi aux miens, que lorsque Dieu m'a appelé « à cette couronne, j'ai trouvé la France non seulement quasi ruinée, « mais presque toute perdue pour les Français. Par la grâce divine, « par les prières et bons conseils de mes serviteurs qui ne font « profession des armes, par l'épée de ma brave et généreuse noblesse « (de laquelle je ne distingue point...
Page 391 - Pour vous, je ne vous dis autre chose, sinon que vous êtes du sang de Bourbon, et vive Dieu! je vous ferai voir que je suis votre aîné.
Page 539 - ... et n'ai quasi pas un cheval sur lequel je puisse combattre, ni un harnois complet que je puisse endosser. Mes chemises sont toutes déchirées , mes pourpoints troués au coude ; ma marmite est souvent renversée, et depuis deux jours je dîne et soupe chez les uns et les autres , mes pourvoyeurs disant n'avoir plus moyen de rien fournir pour ma table, d'autant qu'il ya plus de six mois qu'ils n'ont reçu d'argent.
Page 336 - ... la religion se plante au cœur des hommes par la force de la doctrine et persuasion et se confirme par l'exemple de vie et non par le glaive...
Page 539 - ... d'argent. Partant, jugez si je mérite d'être ainsi traité, et si je dois plus longtemps souffrir que les financiers et trésoriers me fassent mourir de faim, et qu'eux tiennent des tables friandes et bien servies, que ma maison soit pleine de nécessités...
Page 204 - Cependant, poursuit-il , ne pensez pas que ce que j'en dis soit pour regret que j'aie à la mort de M. de Guise; car j'estime que ce soit le plus grand bien qui pouvoit advenir à ce royaume et à l'église de Dieu, et particulièrement à moy et à toute ma maison; et aussy que, s'il plaît à Votre Majesté, ce sera le moyen pour mettre ce royaume en repos.
Page 541 - Princes, pour être notre plus beau titre), foi de gentilhomme, par mes peines et labeurs, je l'ai sauvée de la perte ; sauvons-la à cette heure de la ruine. Participez, mes chers sujets, à cette seconde gloire avec moi, comme vous avez fait à la première. Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés.
Page 518 - Paris, ce jour, les nouvelles de la reduction de la ville de .Rouen : dont furent commandés par tout feux de joie. On disoit que le Roy, estant arrivé à Paris, avoit trouvé au Louvre dans un coffre toutes les clefs des villes de son royaume. Ce jour, sortist la ville ce...

Bibliographic information