Venceslas,: tragédie en cinq actes,

Front Cover
Chez la veuve Duchesne, libraire, rue Saint-Jacques, au Temple du Goût., 1774 - 96 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - Ote et rende le jour aux deux moitiés du monde , II m'ôtera le sang qu'il n'a pas respecté, Ou me fera raison de cette indignité. Puisque je suis au peuple en si mauvaise estime , II la faut mériter du moins par un grand crime , Et , de vos châtimens menacé tant de fois , Me rendre un digne objet de la rigueur des lois.
Page 66 - Et, sachant que la mort l'aura bientôt ravie, Je dérobe au sommeil, image de la mort, Ce que je puis du temps qu'elle laisse à mon sort. Près, du terme fatal prescrit par la nature Et qui me fait du pied toucher ma sépulture, De ces derniers instants, dont il presse le cours, Ce que j'ôte à mes nuits, je l'ajoute à mes jours.
Page 85 - Adieu, sur l'échafaud portez le cœur d'un prince, Et faites-y douter à toute la province Si, né pour commander et destiné si haut, Vous mourez sur un trône ou sur un échafaud.
Page 7 - S'il faut qu'à cent rapports ma croyance réponde, Rarement le soleil rend la lumière au monde , Que le premier rayon qu'il répand ici-bas N'y découvre quelqu'un de vos assassinats ; Ou du moins on vous tient en si mauvaise estime , Qu'innocent ou coupable on vous charge du crime ; Et que , vous offensant d'un soupçon éternel , Aux bras du sommeil même on vous fait criminel.
Page 92 - II vous en faut pourvoir s'il vous faut pardonner, Et punir votre crime , ou bien le couronner. L'État vous la souhaite , et le peuple m'enseigne , Voulant que vous viviez , qu'il est las que je règne. La justice est aux rois la reine des vertus ; Et me vouloir injuste est ne me vouloir plus.
Page 32 - Oui , j'en rougis , ingrate , et mon propre courroux Ne me peut pardonner ce que j'ai fait pour vous. Je veux que la mémoire efface de ma vie Le souvenir du temps que je vous ai servie...
Page 6 - S'il pardonne, il est mol ; s'il se venge, barbare; / S'il donne, il est prodigue, et s'il épargne, avare. Ses desseins les plus purs et les plus innocents Toujours en quelque esprit jettent un mauvais sens, Et jamais sa vertu, tant soit-elle connue, En l'estime des siens ne passe toute nue. Si donc, pour mériter de régir des États, La plus pure vertu même ne suffit pas, Par quel heur voulez-vous que le règne succède...
Page 65 - N'avez-vous point eu prise avecque votre frère ? Votre mauvaise humeur lui fut toujours contraire, Et si pour l'en garder mes soins n'avaient pourvu... LADISLAS. , M'at-il pas satisfait? Non, je ne l'ai point vu. / VENCESLAS. Qui vous réveille donc avant que la lumière Ait du soleil naissant commencé la carrière ? LADISLAS.
Page 28 - Ladiflas débute ainfi, en parlant à Caflandre : Sçachons fi mon himen ou mon cercueil eft prêt» Impatient d'attendre, entendons mon arrêt. Parlez , belle ennemie ; il eft tems de réfoudre Si vous devez lancer ou retenir la foudre.
Page 26 - Il met tout en usage, et crime, et piété. Mais en vain il consent que l'amour nous unisse , C'est appeler l'honneur au secours de son vice; Puis , s'étant satisfait , on sait qu'un souverain , D'un hymen qui déplaît , a le remède en main. Pour en rompre les nœuds , et colorer ses crimes , L'état ne manque pas de plausibles maximes ; Son infidélité suivrait de près sa foi : Seul il se considère , il s'aime , et non pas moi.

Bibliographic information