Discours historiques, critiques, theologiques, et moraux, sur les evenemens les plus memorables du Vieux, et du Nouveau Testament, Volume 5

Front Cover
Chez H. du Sauzet, 1736 - Bible
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 250 - Jeho« vah), elle est toujours demeurée unique, et on la voit encore au« jourd'hui. Il fit faire des étoles de lin pour les sacrificateurs avec « dix mille ceintures de pourpre ; deux cent mille autres étoles de « lin pour les lévites qui chantaient les hymnes...
Page 400 - Les raifons, dit-il, les plus fortes pour nous 5, déterminer en faveur du fentiment ordinaire, „ & de nos Verfions font ces trois. La I. qu'il „ étoit abfolument eflentiel pour la confervation „ d'Elie, qu'il fût tellement caché ap£Achal> ne „ pût déterrer où il ferait. Elit auroit été ex„ pofe à être découvert fi des Marchands ou
Page 207 - Et quoi, mon fils, pour lequel j'ai tant fait de vœux ! 3 Ne donne point ta force aux femmes, et ne mets -point ton étude à détruire les rois. 4 Lemuel, ce n'est point aux rois, ce n'est point aux rois de boire le vin, ni aux princes de boire la cervoise.
Page 250 - Il fit faire aussi dix mille chandeliers; quatre-vingt mille coupes à boire du vin, dix mille autres coupes d'or, vingt mille d'argent; quatrevingt mille plats d'or pour mettre la fleur de farine que l'on...
Page 97 - Et où font les Chrétiens, qui foient en droit de fe promettre, que quand ils fe rappelleront dans leur lit de mort la conduite qu'ils auront tenue , ils pourront fe rendre témoignage comme lui, que la lifte de leurs bonnes Aâions l'emporte fur celle des mauvaifes?
Page 352 - Divinitez des Idolâtres. Cela eft naturel. Après les influences des deux grands Luminaires, qu'y at-il de plus utile aux hommes , que l'art de labourer la terre & de la rendre fertile. Le...
Page 401 - clair , & qu'il ne renferme rien d'abfurde , ni 33 d'indigne de Dieu, il ne faut pas s'éloigner du „ fens qui fe préfente d'abord , pour en chercher „ un autre par des conjectures plus fubtiles que „ folides, & cela dans la vue de ne pas admet„ tre un miracle que l'on croit être produit fans n néceffité.
Page 288 - Et quant à ceux de ces étrangers qui ne font que pafler, il ne nous permet pas de leur rien communiquer de nos coutumes ; mais il veut que nous nous contentions de les afïïfter de ce qui leur eft néceflaire.

Bibliographic information