Histoire générale des auteurs sacrés et ecclésiastiques, Volume 1

Front Cover
L. Vivès, 1882 - Bible - 670 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 261 - Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie...
Page 18 - Voilà ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes et dans les psaumes , fût accompli.
Page 244 - Et la prière de la foi sauvera le malade; le Seigneur le soulagera ; et s'il a commis des péchés, ils lui seront remis.
Page 252 - Jésus-Christ est la vérité ; car il y en a trou qui rendent témoignage dans le ciel , le Père. , le Verbe, et le Saint-Esprit, et ces trois sont une marne chose.
Page 179 - Je n'ai point employé, en vous parlant et en vous prêchant, les discours persuasifs de la sagesse humaine, mais les effets sensibles de l'esprit et de la vertu de Dieu, . 5.
Page 166 - C'est Lui qui a trouvé toutes les voies de la vraie science, et qui l'a donnée à Jacob son serviteur et à Israël son bienaimé. Après cela, il a été vu sur la terre et il a conversé avec les hommes.
Page 234 - Seigneur soit avec vous tous. 17. Je vous salue ici de ma. propre main, moi Paul. C'est là mon seing dans toutes mes lettres ; j'écris, ainsi (6).
Page 192 - Il ya les quatre évangiles de saint Matthieu , de saint Marc, de saint Luc et de saint Jean, et les Actes des apôtres écrits par saint Luc.
Page 32 - Car je lui parle bouche à bouche : et il voit le Seigneur clairement, et non sous des énigmes et sous des figures. Pourquoi donc n'avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur Moïse1?
Page 137 - J'ai déjà fait ce que vous m'avez demandé et je vous ai donné un cœur si plein de sagesse et d'intelligence qu'il n'ya jamais eu d'homme avant vous qui vous ait égalé, et qu'il n'y en aura point après vous qui vous égale.