Pline le Jeune et ses héritiers: ouvrage illustré d'environ 100 photogravures et de 15 cartes ou plans, Volume 2

Front Cover
A. Fontemoing, 1902

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 361 - ... nouveauté et semblent être faits seulement pour l'usage où elles les mettent. Il n'appartient qu'à elles de faire lire dans un seul mot tout un sentiment et de rendre délicatement une pensée qui est délicate ; elles ont un enchaînement de discours inimitable, qui se suit naturellement et qui n'est lié que par le sens. Si les femmes étaient toujours correctes, j'oserais dire que les lettres de quelques-unes d'entre elles seraient peut-être ce que nous avons dans notre langue de mieux...
Page 630 - Une reine si grande par tant de titres le devenait tous les jours par les grandes actions du roi et par le continuel accroissement de sa gloire. Sous lui la France a appris à se connaître. Elle se trouve des forces que les siècles précédents ne savaient pas. L'ordre et la discipline militaire s'augmentent avec les armées. Si les Français peuvent tout , c'est que leur roi est partout leur capitaine ; et...
Page 390 - Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages : Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs, Tout petit Prince a des Ambassadeurs, Tout Marquis veut avoir des Pages.
Page 676 - Aussi agréable à lire que l'original , elle est en même temps moins fatigante, parce que le traducteur, en rendant toute la finesse de Pline , la rend avec plus de simplicité que lui ; l'esprit de l'auteur s'y montre avec d'autant plus d'avantage , qu'il y est dégagé de l'apprêt qui le dépare trop souvent dans Pline même ; et le modèle , sans cesser d'être ressemblant , est peint en beau dans la copie , précisément parce que le peintre n'a pas trop cherché les agrémens de l'attitude...
Page 680 - Montesquieu son successeur, car l'homme vertueux mérita d'avoir pour panégyriste un grand homme : il ne trouvait presque pour récompense à la fin de chaque jour , que quelques bonnes actions de plus; et toujours moins riche , mais toujours plus désintéressé , il n'a transmis à sesenfans que l'honneur d'avoir eu un si respectable père.
Page 365 - ... gentiment une belle missive, pour en tirer la réputation de bien entendre le langage de leur nourrice ! Que feroit pis un simple maistre d'eschole qui en gaignast sa vie...
Page 451 - Etat le plus florissant de tous, après l'avoir rendu le plus redoutable. Il s'avisera d'une sorte d'ambition qui est plus belle que toutes les autres, et qui ne tombe dans l'esprit de personne : de se faire le meilleur et le plus aimé d'un royaume, et non pas le plus grand et le plus craint.
Page 366 - II me paroît , dit le traducteur françois, qu'il ya plus de génie dans les lettres de Cicéron , plus d'art dans celles de Pline. Le premier se pardonne quelquefois plus de négligence; le second souvent laisse voir trop d'étude.
Page 186 - Nous sommes bien loin du patriotisme exclusif des Anglais ; le monde se divise à nos yeux en deux moitiés, à la vérité fort inégales ; les sots et les fripons d'un côté, et de l'autre les êtres privilégiés auxquels le hasard a donné une âme noble et un peu d'esprit. Nous nous sentons les compatriotes de ces gens-ci, qu'ils soient nés à Velletri ou à Saint-Omer.
Page 242 - L'homme qui fait des souliers est sûr de son salaire ; l'homme qui fait un livre ou une tragédie n'est jamais sûr de rien.

Bibliographic information