Revue des deux mondes, Volume 4; Volume 43

Front Cover
Au bureau de la Revue des deux mondes., 1839 - French literature
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 425 - Gloire à Dieu au plus haut des cieux , et paix sur la terre « aux hommes de bonne volonté , chéris de Dieu ! » • La piété des fidèles a transformé cette grotte en une chapelle.
Page 788 - N'imitez pas ce fou qui, décrivant les mers, Et peignant, au milieu de leurs flots entr'ouverts, L'Hébreu sauvé du joug de ses injustes maîtres, Met, pour le voir passer, les poissons2 aux fenêtres; Peint le petit enfant qui va, saute, revient, Et joyeux à sa mère offre un caillou qu'il tient Sur de trop vains objets c'est arrêter la vue.
Page 305 - ... général , ses qualités sont voilées et à demi dérobées par cette bonhomie et modestie. On pourrait être long-temps avec lui dans un salon sans s'en douter; il prend peu de part aux questions générales, et ne se met en avant sur rien; il aime les conversations à deux: (1) Voyez chapitre x.
Page 776 - Saint-Amant n'eut du ciel que sa veine en partage : L'habit qu'il eut sur lui fut son seul héritage; Un lit et deux placets composaient tout son bien ; * Ou pour en mieux parler, Saint-Amant...
Page 769 - Mais à peine cette herbe (1) est-elle mise en cendre, Qu'en mon premier état il me convient descendre Et passer mes ennuis à redire souvent : « Non, je ne trouve point beaucoup de différence De prendre du tabac à vivre d'espérance, Car l'un n'est que fumée et l'autre n'est que vent...
Page 788 - L'abîme, au coup donné, s'ouvre jusqu'aux entrailles; De liquides rubis il se fait deux murailles Dont l'espace nouveau se remplit à l'instant Par le peuple qui suit le pilier éclatant. D'un et d'autre...
Page 492 - Je veux rester uni à la Russie. Si l'empereur Nicolas attaque l'Autriche, je me tiendrai en mesure et me réglerai selon les circonstances; mais si l'Autriche l'attaque, je ferai marcher immédiatement contre elle. Peut-être qu'une guerre contre la cour de Vienne me sera utile, parce qu'elle fera cesser les dissensions intérieures et occupera la nation en grand comme elle le désire".
Page 449 - L'auteur de cet écrit n'est plus ; je vous apporte son dernier ouvrage ; et telle était la réunion de son sentiment et de sa pensée également voués à la chose publique , qu'en l'écoutant vous assistez presque à son dernier soupir. Discours de M. Mirabeau l'aîné sur l'égalité des successions en ligne directe. • Ce...
Page 311 - Que de jours ont passé sur ces chères empreintes ! Que d'adieux éternels ! que de rêves déçus ! Que de liens brisés! que d'amitiés éteintes ! Que d'échos assoupis qui ne répondent plus ! Moins de flots ont roulé sur les sables de Laisse * Moins de rides d'azur ont sillonné son sein , Et des arbres vieillis qui couvraient ta jeunesse , Moins de feuilles d'automne ont jonché le chemin ! Ah!
Page 768 - Assis sur un fagot , une pipe à la main , Tristement accoudé contre une cheminée, Les yeux fixés vers terre, et l'âme mutinée, Je songe aux cruautés de mon sort inhumain.

Bibliographic information