Dictionnaire universel des synonymes de la langue française, Volume 1

Front Cover
Duprat-Duverger, 1810 - French language
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 385 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Page 444 - ... de la mort même, l'espérance de la gloire , de la fortune, ou des plaisirs, ne peuvent écarter du parti qu'il a jugé le plus raisonnable et le plus honnête. Dans les difficultés et les obstacles, l'homme ferme est soutenu par son courage et conduit par sa raison ; il va toujours au même but : l'homme constant est conduit par son cœur ; il a toujours les mêmes
Page 519 - Il semble que le héros est d'un seul métier, qui est celui de la guerre ; et que le grand homme est de tous les métiers, ou de la robe, ou de l'épée , ou du cabinet, ou de la cour : l'un et l'autre mis ensemble ne pèsent pas un homme de bien.
Page 189 - Nous aimons généralement ce qui nous plaît, soit les personnes, soit toutes les autres choses; mais nous ne chérissons que les personnes, ou ce qui fait, en quelque façon, partie de la nôtre, comme nos idées, nos préjugés, même nos erreurs et nos illusions. Chérir exprime plus d'attachement, de tendresse et d'attention.
Page 287 - Une pensée est délicate lorsque les idées en sont liées entre elles par des rapports peu communs, qu'on n'aperçoit pas d'abord, quoiqu'ils ne soient point éloignés, qui causent une surprise agréable , qui rév.eillent adroitement des idées accessoires et secrètes de vertu, d'honnêteté , de bienveillance, de volupté , •de plaisir.
Page 165 - C'est pourquoi un chronologiste suppute les temps, en partant des termes connus pour arriver à un terme incertain : de même l'astronome suppute sur des tables pour fixer le temps, le moment du retour d'un phénomène. On fait des supputations de temps, de dépenses, pour en avoir le résultat. Tout homme a nécessairement à compter; il faut donc.
Page 214 - Les affaires ou les faits sont compliqués les uns avec les autres, par leur mélange et par leur dépendance. Les personnes sont impliquées dans les faits ou dans les affaires, lorsqu'elles y trempent ou qu'elles y ont quelque part. Les choses extrêmement compliquées deviennent obscures à ceux qui n'ont ni assez d'étendue, ni assez de justesse d'esprit pour les démêler. Quand on est souvent a la compagnie des étourdis, on est exposé à se voir impliqué dans quelque fâcheuse aventure.
Page 483 - Le goût est souvent séparé du génie. Le génie est un pur don de la nature; ce qu'il produit est l'ouvrage d'un moment; le goût est l'ouvrage de l'étude et du temps; il tient à la connaissance d'une multitude de règles ou établies ou supposées; il fait produire des beautés qui ne sont que de convention. Pour qu'une chose soit belle selon les règles du goût il faut qu'elle soit élégante, finie, travaillée sans le paraître : pour être de génie il faut quelquefois qu'elle...
Page 58 - Chacun de ces mots désigne ceux à qui l'on succède dans un certain ordre; et c'est la différence de cet ordre qui fait celle de la signification des deux termes. Le premier est relatif à l'ordre naturel, le second à l'ordre politique ou social. Nous succédons à nos ancêtres par voie de génération; leur sang coule dans nos veines. Nous succédons à nos prédécesseurs par la voie de fait et de substitution; leurs emplois ont passé de leurs mains dans les nôtres.
Page 443 - L'usage enseigne toutes ces petites différences. FÉLICITÉ1. Des différents usages de ce terme. Félicité est l'état permanent, du moins pour quelque temps, d'une ame contente; et cet état est bien rare. Le bonheur vient du dehors; c'est originairement une bonne heure: un bonheur vient, on a un bonheur; mais on ne peut dire , il m'est venu une félicité, J'ai eu une félicité; et quand on dit, cet homme jouit d'une félicité parfaite , une alors n'est pas pris numériquement, et signifie...

Bibliographic information