Page images
PDF
EPUB

cet ouvrage, qu'on a voulu rendre court autant que plein. (1)

Pour le rendre plus utile aux jeunes gens, & pour les aider à retenir tant de noms & de dates qui échappent prefque toujours à la mémoire, on a refferré dans une centaine de vers techniques l'ordre de fucceffion de tous les empereurs depuis Charlemagne, les dates de leur couronnement & de leur mort, & leurs principales actions, autant que la brièveté & le genre de ces vers l'ont pu permettre. Quiconque aura appris ces cent vers aura toujours dans l'efprit fans héfiter tout le fond de l'hiftoire de l'Empire. Les dates & les noms rappellent aisément dans la mémoire les événemens qu'on a lus; c'eft la méthode la plus fure & la plus facile.]

(1) Nous avons cru devoir mettre, immédiatement avant cette lifte des électeurs qui termine ce volume, les Doutes fur quelques points de l'hiftoire de l'Empire, qui, dans notre première édition, ont été inférés dans le tome III des Melanges litteraires.

I.

CHARL

né, dit-on, le 10 avril 742, empereur en 800, mort en 814. SES FEMMES: Hildegarde, fille de Childebrand comte de Suabe; Irmengarde, qu'on croit la même que Defiderate, fille de Didier roi des Lombards; Faftrade de Franconie; Luitgarde de Suabe. CONCUBINES OU FEMMES DU SECOND RANG: Ilmetrude, Galienne, Matalgarde, Gerfinde, Regina, Adelaide, & plufieurs autres. SES ENFANS: Charles, roi d'Allemagne, mort en 771; Pepin, roi d'Italie, mort en 810, père de Bernard roi d'Italie, tige de la maifon de Vermandois, dépoffédé, aveuglé, & mort en 818; Louis le pieux, le débonnaire ou faible, empereur; Rotrude, fiancée à Conftantin V empereur d'Orient; Berthe, chancelier de Charlemagne ; Gifelde, Tetrarde, Hiltrude, encloitrées par Louis le débonnaire. Il eut des femmes du fecond rang: Drogon, évê

mariée à un

que

de Metz; Hugo ou Hugues l'abbé, Thierri l'abbé, Pepin le bofu, Rothilde, Gertrude. Les romanciers ajoutent la belle Emma, dont ils difent que le fecrétaire Eginhard, & même Charlemagne furent amoureux.

ARLEMAGNE, ZACHARIE,

exalté en

741; c'eft lui qu'on prétend avoir décidé que celui-là feul était roi qui en avait le pouvoir. Il anathématifa ceux qui démontraient qu'il y a des antipodes : l'ignorance de cet homme infaillible était au point qu'il affirmait que pour qu'il y eût des antipodes, il fallait néceffairement deux foleils & deux lunes.

ETIENNE II ou III, 752; le premier qui fe fit porter fur les épaules des hommes.

PAUL I, 757; de fon temps la grande querelle des images divifait l'Eglife.

ETIENNE III ou IV, 768; il difputa le fiége à Conftantin, qui était féculier, & à Philippe. Il y eut beaucoup de fang répandu. Ce n'était pas le premier fchifme; on en a vu plus de quarante : il faut remarquer ici que cet Etienne IV dépofa, dégrada Conftantin fon prédéceffeur, & lui fit crever les yeux.

ÁDRIEN I, 772; fes légats eurent la première place au fecond concile de Nicée.

LEON III, 795; il nomma Charlemagne empereur le jour

de Noël en 800. Il ne voulut point ajouter filioque au fymbole. On prétend que ce fut lui qui introduifit l'ufage de baifer les pieds des papes. La cour romaine dit qu'il donna l'empire à Charlemagne; la verité dit qu'il fut l'organe du peuple, gagné par l'or, & intimidé par le fer.

LOUIS LE FAIBLE, né en 778, empereur en 814, mort en 840, le 20 juin. SES FEMMES Irmengarde, fille d'un comte de Habsbanie ; Judith, fille d'un comte de Suabe. SES ENFANS: Lothaire, empereur; Pepin, roi d'Aquitaine, mort en 838; Gifelle, femme d'un comte de Bourgogne; Louis roi de Germânie, mort en 876; Adélaïde, femme d'un comte de Bourgogne ; Alpaide, femme d'un comte de Paris; Charles le chauve, roi de France & empereur.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

ETIENNE IV ou V, 816. PASCAL I, 817, accufė d'avoir fait affaffiner le primicier Théodore, & obligé de fe purger par ferment devant les commiffaires de l'empereur Louis. Il forgea ou laiffa forger le faux acte par lequel l'empereur Louis le debonnaire lui donnait la Sicile & à tous fes fucceffeurs.

EUGENE II, 824, furnommé le père des pauvres. VALENTIN, 827. GREGOIRE IV, 828, qui trompa Louis le faible, dans un champ entre Bafle & Colmar, qu'on appela depuis le champ du menfonge, & qu'on va voir par curiofité.

SERGIUS II, 844, qui fe fit facrer fans attendre la permiffion de l'empereur, pour établir la grandeur de l'Eglife

romaine.

LEON IV, 847; il fauva Rome des mahométans par fon courage & fa vigilance.

BENOIT III, 855, a l'aide des Francs malgré le peuple romain. Sous lui le Denier de St Pierre s'établit en Angle

terre.

NICOLAS I, 858; de fon temps commence le grand fchifme entre Conftantinople & Rome.

[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »