L'Armée Française a travers les ages, Volume 2

Front Cover
Henri Charles-Lavauzelle, 1891
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 340 - Dès ce moment jusqu'à celui où les ennemis auront été chassés du territoire de la République, tous les Français sont en réquisition permanente pour le service des armées. « Les jeunes gens iront au combat ; les hommes mariés forgeront les armes et transporteront les subsistances ; les femmes feront des tentes, des habits et serviront dans les hôpitaux ; les enfants mettront le vieux linge en charpie ; les vieillards se feront porter sur les places publiques pour exciter le courage des...
Page 203 - La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes...
Page 277 - Français, vous désirez la paix. Votre « gouvernement la désire avec plus d'ardeur encore : « ses premiers vœux, ses démarches constantes ont « été pour elle. Le ministère anglais la repousse ; le « ministère anglais a trahi le secret de son horrible « politique. Déchirer la France, détruire sa marine « et ses ports , l'effacer du tableau de l'Europe , ou « l'abaisser au rang des puissances secondaires, tenir « toutes les nations du continent divisées pour s'em...
Page 397 - Le conseil exécutif provisoire, les ministres, les généraux, les corps constitués, sont placés sous la surveillance du comité de salut public, qui en rendra compte tous les huit jours à la Convention.
Page 297 - Une statue de la paix , tenant d'une main le laurier de la victoire , et de l'autre le décret du sénat , attestera à. la postérité la reconnaissance de la nation.
Page 423 - La nation française renonce à entreprendre aucune guerre dans la vue de faire des conquêtes, et n'emploiera jamais ses forces contre la liberté d'aucun peuple.
Page 340 - Les maisons nationales seront converties en casernes, les places publiques en ateliers d'armes ; le sol des caves sera lessivé pour en extraire le salpêtre.
Page 217 - L'Assemblée nationale , délibérant sur la proposition formelle du roi; considérant que la cour de Vienne , au mépris des traités , n'a cessé d'accorder une protection ouverte aux Français rebelles ; qu'elle a provoqué et formé un concert avec plusieurs puissances de l'Europe contre l'indépendance et la sûreté de la nation française ;
Page 290 - On a tout détruit, il s'agit de recréer. Il ya un gouvernement, des pouvoirs; mais tout le reste de la nation, qu'est-ce ? des grains de sable. Nous...
Page 236 - La liberté, dit-il, est de« venue créancière de tous les citoyens ; les uns lui « doivent leur industrie, les autres leur fortune ; « ceux-ci leurs conseils, ceux-là leurs bras ; tous lui « doivent leur sang. Ainsi donc tous les Français, « tous les sexes, tous les âges, sont appelés par la patrie « à défendre la liberté. Toutes les facultés physiques ou « morales, tous les moyens politiques ou industriels, « lui sont acquis ; tous les métaux, tous les éléments, « sont ses...

Bibliographic information