Du rôle des femmes dans l'agriculture: esquisse d'un institut rural féminin

Front Cover
Magasin pittoresque, 1869 - Women in agriculture - 196 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre. Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus, aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres.
Page 69 - Elle n'a de richesse que ses bras; il faut donner à ces bras un emploi utile pour tous. Elle est comme un peuple d'ilotes au milieu d'un peuple de Sybarites; il faut lui donner une place dans la société, et attacher ses intérêts à ceux du sol. Enfin, elle est sans organisation et sans liens , sans droits et sans avenir ; il faut lui donner des droits et un avenir, et la relever à ses propres yeux par l'association, l'éducation, la discipline (Œuvres du prince Napoléon').
Page 29 - Ce fut dans ces conversations intérieures que je m'ouvris tout entier à moi-même et que j'allai chercher dans les replis de mon cœur les sentiments les plus cachés et les déguisements les plus secrets , pour me mettre la vérité devant les yeux, sans fard, telle qu'elle étoit en effet.
Page 89 - Adieu donc, Paris, ville célèbre, ville de bruit, de fumée et de boue, où les femmes ne croient plus à l'honneur ni les hommes à la vertu. Adieu, Paris : nous cherchons l'amour, le bonheur, l'innocence; nous ne serons jamais assez loin de toi.
Page 121 - La recherche des vérités abstraites et spéculatives, des principes des axiomes dans les sciences, tout ce qui tend à généraliser les idées, n'est point du ressort des femmes ; leurs études doivent se rapporter toutes à la pratique...
Page 29 - ... effet. Je jetai d'abord la . vue sur les agitations de ma vie passée, les desseins sans exécution, les résolutions sans suite et les entreprises sans succès. Je considérai l'état de ma vie présente, les voyages vagabonds, les changements de lieux, la diversité des objets, et les mouvements continuels dont j'étais agité.
Page 173 - Mais les hommes peuvent-ils espérer pour eux-mêmes quelque douceur dans la vie, si leur plus étroite société, qui est celle du mariage, se tourne en amertume ? Mais les enfants, qui feront dans la suite tout le genre humain, que deviendrontils si les mères les gâtent dès leurs premières années...
Page 26 - ... lunettes fait résonner sa vieille basse sous un archet tremblotant, moi je racle du violon ; un second chanoine nous accompagne avec une flûte glapissante, et voilà un concert propre à faire fuir tous les chats. Ce beau chef-d'œuvre terminé, ces messieurs se félicitent et s'applaudissent : je me sauve au jardin, j'y cueille la rose ou le persil ; je tourne dans la basse-cour où les couveuses m'intéressent et les poussins m'amusent; je ramasse dans ma tête tout ce qui peut se dire en...
Page 81 - ... nourrissiers de nostre vieillesse. Mais pour ceste heure, ceste maison c'est le bien de nostre societé. Car de mon costé, tout ce que j'ay au monde , je le mets en commun , et le declare tel; et aussi tout ce que tu apportas, tu le feis commun de mesmes. Et n'est ja besoing maintenant de conter...

Bibliographic information