Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

Elle dit : et comme lorsque le violent zephyr amène une pluie tiède du côté de l'occident, les laboureurs préparent le froment et l'orge, et font des corbeilles de joncs très-proprement entrelacées, car ils prévoient que cette ondée va amollir la glèbe, et la rendre propre à recevoir les dons précieux de Cérès, ainsi les paroles de Ruth , comme une pluie féconde, attendrirent le cour de Noëmi.»

[ocr errors]

Autant que nos faibles talents nous ont permis d'imiter Homère, voilà peut-être l'ombre du style de cet immortel génie. Mais le verset de Ruth, ainsi délayé, n'at-il pas perdu ce charme original qu'il a dans l'Écriture ? Quelle poésie peut jamais valoir ce seul tour : « Populus tuus populus meus, Deus tuus Deus meus. » Il sera aisé maintenant de prendre un passage

d'Homère, d'en effacer les couleurs, et de n'en laisser que le fond à la manière de la Bible. .

Par-là nous espérons (du moins aussi loin

que s'étendent nos lumières ) avoir fait connaître aux lecteurs quelques-unes des innombrables beautés des livres saints : heureux si nous avons réussi à leur faire admirer cette grande et sublime pierre qui porte l'Église de Jésus-Christ!

[ocr errors]

« Si l'Écriture, » dit saint Grégoire-leGrand, « renferme des mystères capables d'exercer les plus éclairés, elle contient aussi des vérités simples, propres à nourrir

à les humbles et les moins savants : elle porte

: à l'extérieur de quoi allaiter les enfants , et dans ses plus secrets replis, de quoi saisir d'admiration les esprits les plus sublimes. Semblable à un fleuve dont les eaux sont si basses en certains endroits, qu'un agneau pourrait y passer, et en d'autres , si profondes, qu’un éléphant y nagerait. »

[merged small][merged small][ocr errors]

Fragment du sermon de Bossuet sur le bonheur

du ciel.

Si l'apôtre saint Paul a dit que les fidèles sont un spectaele au monde, aux anges et aux hommes, nous pouvons encore ajouter qu'ils sont un spectacle à Dieu même. Nous

apprenons de Moïse que ce grand et sage architecte, diligent contemplateur de son propre ouvrage, à mesure qu'il bâtissait ce bel édifice du monde , en admirait toutes les parties : : Vidit Deus lucem quod efset bona : « Dieu vit que la lumière était bonne : » qu'en ayant composé le tont, parce qu'en effet la beauté de l'architecture paraît dans le tout, et dans l'assemblage plus encore que dans les parties détachées, il avait encore enchéri et l'avait trouvé parfaite

:

[blocks in formation]

ment beau ·. Et erant valdè bona : et enfin, qu'il s'était contenté lui-même en considérant dans ses créatures les traits de sa sagesse et l'effusion de sa bonté. Mais comme le juste et l'homme de bien est le miracle de sa grace et le chef-d'oeuvre de sa main puissante , il est aussi le spectacle le plus agréable à ses yeux: : Oculi Domini super justos : « Les yeux de Dieu, »

: dit le saint psalmiste, « sont, attachés sur les justes, » non-seulement parce qu'il veille sur eux pour les protéger , mais encore parce qu'il aime à les regarder du plus haut des cieux comme le plus cher objet de ses complaisances. « N'avez-vous point vu, » dit-il, « mon servi« teur Job, comme il est droit et juste , et crai

gnant Dieu , comme il évite le mal avec soin, « et n'a point son semblable sur la terre ?

Que le soldat est heureux qui combat ainsi sous les yeux de son capitaine et de son roi, à qui sa valeur invincible prépare en si beau spectacle! Que si les justes sont le spectacle de Dieu , il veut aussi à son tour être leur spectacle : comme il se plaît à les voir, il veut aussi qu'ils le voient : il les ravit par la claire vue de son

[ocr errors]

31.

1. Gen., 1, 2. Psalm., Xxx11, 15. 3. Job, 1, 8.

éternelle beauté, ct leur montre à découvert sa vérité même dans une lumière si pure qu'elle dissipe toutes les ténèbres et tous les

nuages.

[ocr errors]

Mais, mes frères, ce n'est pas à moi de publier ces merveilles , pendant que le Saint-Esprit nous représente si rivement la joie triomphante de la céleste Jérusalem par la bouche du prophète Isaïe. « Je créerai , » dit le Seigneur, « un « nouveau ciel et une nouvelle terre, et toutes « les angoisses seront oubliées, et ne revien« dront jamais : mais vous vous réjouirez, et « votre ame nagera dans la joie durant toute « l'éternité dans les choses que je crée pour « votre bonheur : car je ferai que Jérusalem a sera toute transportée d'allégresse, et que son « peuple sera dans le ravissement : et moi-même « je me réjouirai en Jérusalem, et je triompherai « de joie dans la félicité de mon peuple '.

Voilà de quelle manière le Saint-Esprit nous

[ocr errors]
[ocr errors]

1. Oblivioni traditæ sunt angustiæ priores, et non ascendent super cor. 1

Gaudebitis et exaltabitis usque in sempiternum , in his quæ ego creo.

Quia eecc ego creo Jerusalem exultationem , et populum ejus gaudium. Et exaltabo in Jerusalem , et gaudebo in populo meo.

(Is. 63, 17 et suiv.)

« PreviousContinue »