Tsarskoé Sélo

Front Cover
Meisenbach Riffarth & Company, 1912 - Pushkin (R.S.F.S.R.) - 271 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 136 - Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes : Tout le bien du monde est à nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi...
Page 136 - Perrette sur sa tête ayant un pot au lait Bien posé sur un coussinet, Prétendait arriver sans encombre à la ville. Légère et court vêtue, elle allait à grands pas; Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile, Cotillon simple et souliers plats. Notre laitière, ainsi troussée, Comptait déjà dans sa pensée Tout le prix de son lait, en employait l'argent; Achetait un cent d'œufs; faisait triple couvée; La chose allait à bien par son soin diligent.
Page 136 - S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon. Le porc à s'engraisser coûtera peu de son ; II était, quand je l'eus, de grosseur raisonnable : J'aurai, le revendant, de l'argent bel et bon. Et qui m'empêchera de mettre en notre étable , Vu le prix dont il est, une vache et son veau, Que je verrai sauter au milieu du troupeauî Perrette là-dessus saute aussi , transportée : Le lait tombe ; adieu veau , vache , cochon , couvée.
Page 136 - Autant les sages que les fous. Chacun songe en veillant; il n'est rien de plus doux: Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes; Tout le bien du monde est à nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi; Je m'écarte, je vais détrôner le sophi; On m'élit roi, mon peuple m'aime; Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant: Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même, Je suis Gros-Jean comme devant.
Page 136 - D'élever des poulets autour de ma maison ; Le renard sera bien habile S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon. Le porc à s'engraisser coûtera peu de son ; II était, quand je l'eus, de grosseur raisonnable * J'aurai, le revendant, de l'argent bel et bon.
Page 136 - Perrette là-dessus saute aussi, transportée: Le lait tombe; adieu veau, vache, cochon, couvée. La dame de ces biens, quittant d'un œil marri Sa fortune ainsi répandue.
Page 136 - Mais ce défaut venait d'un si bon cœur ! Quand on aime, on craint tant! Zémire aimait tant celle Que tout le monde aime comme elle ! Voulez-vous qu'on vive en repos, Ayant cent peuples pour rivaux?
Page 136 - Mais ce défaut partait d'un très-bon cœur. Quand on aime, on craint tant! Zémire aimait tant celle Que tout le monde aime comme elle ! Croyez-vous qu'on aime en repos , Ayant cent peuples pour rivaux?
Page 81 - Vassiltchikov, vous qui êtes à mon service depuis le commencement de mon règne, vous savez que j'ai partagé et encouragé ces illusions et ces erreurs ! » Puis, après un instant de silence, il ajouta : « Ce n'est pas à moi de sévir
Page 136 - L'Impératrice poussa un cri, qu'elle accompagna en russe des noms les plus tendres: le sang coulait de ma lèvre, ce qui augmenta la frayeur de Sa Majesté.

Bibliographic information