L'idée de Dieu et ses nouveaux critiques, Volume 74

Front Cover
Hachette, 1864 - Future life - 506 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 390 - penser à cette dernière fin de la vie, je les considère d'une manière toute différente. Cette négligence, en une affaire où il s'agit d'eux-mêmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit ; elle m'étonne et m'épouvante; c'est un monstre pour moi'. Puis, s'adressant à ceux qui ne voient pas que c'est un devoir indispensable de chercher, quand
Page 254 - un poids— Mais, quoique les moyens de notation ne soient pas les mêmes dans les sciences morales que dans les sciences physiques , néanmoins comme dans les deux la matière est la même et se compose également de forces, de directions et de grandeurs , on peut dire que dans les unes et dans les autres, l'effet
Page 114 - intelligent que dans l'homme borné, dans l'homme de génie » que dans l'homme intelligent, dans Socrate que dans l'homme « de génie, dans Bouddha que dans Socrate, dans le Christ que « dans Bouddha? » Voilà la thèse fondamentale de toute notre théologie. Si c'est bien là ce qu'a voulu dire Hegel, soyons Hé.géliens. » (Avenir des sciences naturelles.}
Page 94 - ayant pour lui-même une longue prescription, et ayant été employé dans les belles poésies, ce serait renverser toutes les habitudes du langage que de l'abandonner. Dites aux simples de vivre d'aspirations à la vérité, à la beauté, à la bonté morale, ces mots n'auraient pour eux aucun sens.
Page 115 - naturelles, le développement du monde depuis l'atome jusqu'à l'homme, décrivant les conquêtes futures de l'homme par la science, et s'écriant : « Dieu alors sera complet, si l'on fait du mot Dieu le synonyme de la totale existence. En ce sens, Dieu sera plutôt qu'il n'est : il est in fieri, il est en voie de se faire.
Page 160 - Toute l'histoire du christianisme naissant ne fut qu'une délicieuse pastorale.... Un Messie aux repas de noces, la courtisane et le bon Zachée, appelés à ses festins, les fondateurs du royaume du ciel, comme un cortège de paranymphes; voilà ce que la Galilée a osé, ce qu'elle a fait accepter.
Page 391 - que je sache pourquoi je suis plutôt placé en ce lieu qu'en un autre, ni pourquoi ce peu de temps qui m'est donné à vivre m'est assigné à ce point plutôt qu'à un autre de
Page 377 - traduit le Spinozisme sous les formes plastiques de son génie, l'enthousiaste Schleiermacher convie ses concitoyens à une sorte d'apothéose du maître : « Venez sacrifier avec moi une boucle de cheveux aux mânes du saint et méconnu Spinoza ! Le sublime esprit du monde le pénétra, l'infini fut son commencement et sa fin, l'universel son unique et éternel amour.
Page 94 - Les symboles ne signifient que ce qu'on leur ordonne de signifier; l'homme fait la sainteté de ce qu'il croit comme la beauté de ce qu'il aime. »—« Une seule chose est nécessaire, mais cette chose renferme l'infini. Tout ce qui a pour objet les formes pures de la vérité, de la beauté, de la bonté morale
Page 391 - l'éternité qui m'a précédé et de toute celle qui me suit. Je ne vois que des infinités de toutes parts, qui m'enferment comme un atome et comme

Bibliographic information