Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

de Morina

362

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

36 liv. 72 liv.

I 2

LIVRES, qui se trouvent à Paris ; chez J. FR:

BASTIEN, rue des Mathurins, N°. 7.
Curres
UVRES DE FONTINELLE ,

édition mise pour la première fois, par ordre de matières , &c. sur carré fin d'Angoulême , gr in-8°. 8 vol. br. en cart. et étiq. 1790.48 1.

Manuel d'Epictète, avec les Commentaires de Simplicius ; &c. gr. in-8°. I vol. br. en cart. et étiq.

6 l. Caractères de Théophraste, édition augmentée des Chapitres XXIX e Xxx, qui ont été retrouve's dans la Bibliothèque du Vatican ; &c. gr. in-8°, 1 vol. br. en cart. et étiq. 1790.

31. Caractères de la Bruyère , édition revue et rectifiée, gr. in-8°, 2 vol. br. en cart. et étiq. 1790.

9 1. @uvres complettes de Lucien, traduites du grec, avec des notes &c. par M. ***. de l'Académ. des Inscript. grand in-8°. 6 vol. br. en cart. et étiq. 1789.

In-4°. 6 vol. br. en cart. et étiq.

Euvres de Montesquieu , avec un Supplément, des Tables étendues, &c. première édition de Paris, grand in-8°. s vol. sur carré fin d'Angoulême , br. en cart. et ériq. 1788.

In-4°: s vol. sur même papier, br. en cart. et étiq. 60 l.

Mémoires de Sully , principal Ministre de Henri IV, première édition de Paris, gr. in-8. 6 vol. br. en cart. étiq. 1788.

@uvres et mémoires de Brantome, grand in-8°. 8 vol. br. en cart. et ériq. 1787.

L'Ane d'or d'Apulée, saivi du Démon de Socrate, traduction nouvelle avec le texte latin à côté, son Portrait, et seize figures divisées chacune en beaucoup de tableaux , &c. grand in-8°. 2 vol. broch. en carton et ériq. ,1787.

Euvres de Scarron &c. grand in-8°. 7 vol. br. en cart. et étiq. , 1786.

@uvres de Plutarque , contenant les vies des Hommes illustres et les traités moraux et philosophiques, suivant la traduction d'Amyot, &c. les supplémens donnés par différens auteurs 1784.

in-8°. 18 vol, papier double d'Angoulême, brochés en cart. et étiq.

[ocr errors]

30 liv.

[ocr errors]

30 liv.

[ocr errors]

40 liv.

[ocr errors][merged small][merged small]

12 liv.

6

30 liv.

[merged small][ocr errors]

135l

L'in-4°. 18 vol. pap. double d'Angoulème , br. en catti et étiq.

270, 1, L'in-4°, 18 vol. pap. velin de la fabrique de M. veillon, br. en cart. et étiq.

648, 1. Lettres d'Héloïse et d'Abailard, traduction nouvelle avec le texte à côté, in-12, 2 vol. 1782, br.

S

1.

SOUS PRESS [.

ز

Ouvres complettes d'Helvétius, édition dans laquelle le livre de l'Esprit a été rectifié sur un des douze exemplaires qui ont paru de cet ouvrage tel que l'Auteur l'avoit conposé, et dont l'avis fera mention grand in-8°. s vol. Ouvres complettes de Boulanger, contenant

sa vie, l'Antiquité dévoilée, le Despotisme oriental; le Gouvernement ; Dissertation sur Elie et Enoch ; Esope fabuliste ; Traité mathématique sur le Bonheur; Pensées sur le bonheur ; examen critique sur la vie et les ouvrages de Saint Paul, avec une dissertation sur Saint Pierre ; le Christianisme dévoilé, ou examen des principes et des effets de la religion chrétienne ; les articles Corvécs, Déluge, Société, fournies à l'Encyclopédie par le même auteur , histoire d'Alexandre le grand roi de Macédoine et fondateur de la Monarchie des Grecs, sur manuscrit de la main de l’A1teur, &c. grand in-8°. 6 vol.

Ouvres complettes de Freret , contenant lettre de Trasibule à Leucippe ; lettres à Eugénie ; la Moysade; examen critique du nouveau testament et supplément, examen critique des Apologistes de la religion ; recherche sur les miracles la religion chrétienne analysée avec les notes , &c, grand in-8° 3 vol.

C'est la première fois que les ouvrages de ces différens Auteurs ont été réunis avec autant d ordre, d'exactitude et de soins. Tout ce qui a paru jusqu'à présent sous le citre d'auvres completes de ces Auteurs est imparfait de près de moitié et absolument défiguré, &c,

[ocr errors]

SUR LA NATURE

DE L'EGLOW U E.

LORSQUE

ORSQUE je fis les églogues que l'on va voir, il me vint quelques idées sur la nature de cette sorte de poésie ; et pour approfondir encore plus la matière , je m'engageai à faire une revue de la plus grande partie des auteurs qui y ont acquis quelque réputation. Ces idées, et la critique de ces auteurs composent tout le discours que je donne ici.

Il devroit être à la suite des églogues, et cela représenteroit l'ordre dans lequel il a été fait. Les églogues ont précédé les réflexions : j'ai composé, et puis j'ai pensé; et, à la honte de la raison c'est ce qui arrive le plus communément. Ainsi je ne serai pas surpris si l'on trouve que je n'ai pas suivi mes propres règles, je ne les savois

pas bien encore quand j'ai écrit : de plus, il est bien plus aisé de faire des règles, que de les suivre ; et il est établi

par l'usage que l'un n'oblige point à l'autre.

J'espère que quand on verra la critique que je fais assez librement d'un grand nombre d'auteurs, Tome V.

A

on ne me soupçonnera pas d'avoir voulu insinuer que mes églogues valent mieux que toutes les autres. J'aurois beaucoup mieux aimé supprimer ce discours, que de faire naître cette pensée dans les esprits avec quelque fondement : mais je déclare que pour avoir quelquefois apperçu en quoi les autres se sont mépris, je ne m'en tiens

pas

moins sujet à me méprendre, même sur les choses où j'aurai apperçu leurs fautes. La censure que l'on exerce sur les ouvrages d'autrui n'engage point à en faire de meilleurs, à moins qu'elle ne soit amère, chagrine et orgueilleuse , comme celle des satyriques de profession. Mais la critique qui est un examen et non pas une satyre, qui a de la liberté mais sans fiel et sans aigreur, et sur-tout que l'on accompagne d'une reconnoissance sincère de son peu de capacité , laisse la liberté de faire encore pis , si l'on veut, que tout ce qu'on s'est mêlé de reprendre. C'est cette dernière espèce de critique que j'ai choisie ; et je l'ai prise avec ses privilèges , que je me flatte qui ne me seront pas contestés.

La poésie pastorale est apparemment la plus ancienne de toutes les poésies , parce que la condition de berger est la plus ancienne de toutes les conditions. Il est assez vraisemblable que ces premiers pasteurs s’avisèrent, dans la tranquillité er l'oisiveté dont ils jouissoient, de chanter leurs

« PreviousContinue »