Histoire des variations des Églises protestantes, suivie des Avertissemens aux protestans, sur les lettres du ministre Jurieu, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Quelle est la succession des Protestans
82
Trois autres caractères des Manichéens Le premier lesprit
89
Les Manichéens commencent à paroître en Occident
95
Manichéens dErmengard Page
118
Dénombrement mémorable des églises manichéennes
126
Examen de la doctrine de Pierre de Bruis Objection
132
Preuve du contraire par Renier Page
153
La Confession
167
Les Taborites
220
Foibles commencemens de cette secte
226
Leur doctrine sur les sept Sacremens
232
Les Luthériens et les Calyinistes les veulent tirer
238
Le synode national les condamne Décision de ce synode
259
Les Suisses ne se contentent pas de la réponse de Bèze et
266
Consentement du synode de SainteFoi à la nouvelle Con
273
Lettre où les Calvinistes reconnoissent Luther el Melanc
276
Réflexion sur ces paroles de Dumoulin approuvées dans
289
Antechrist
295
Décision du synode de Gap Son faux fondement Ibid
301
Impossibilité de placer les douze cent soixante ans que
307
est obligé à le faire naitre en la personne de saint Léon le Grand Page
311
Absurdité de ce systéme
312
Vaine évasion du ministre
313
Trois mauvais caractères quon attribue à saint Léon
314
Idolâtrie de saint Léon Les Maozims de Daniel appli qués aux saints
315
Autres saints pareillement idolâtres
316
Saint Ambroise ajouté aux autres par M Jurieu Ibid XXVII Les ministres ne peuvent pas croire ce quils disent
317
Pourquoi ils ne font pas commencer lantichristianisme à saint Basile aussitôt quà saint Léon
318
Calcul ridicule
319
Absurdité inouie
321
Réponse illusoire
324
Les dix rois de lApocalypse aussi évidemment mal expliqués
325
Vaine réponse
328
Contrariétés des nouveaux interprètes Ibid XXXVII LAnglais trouve lAngleterre dans lApocalypse et le Français y trouve la France
330
Ridicule pensée sur le Turc 33
332
Les prophètes du parti sont des trompeurs Ayeu du
333
Les interprètes né valent pas mieux
334
Ce que les ministres ont trouvé dans lApocalypse tou chant leurs Réformateurs
335
Idee du ministre Jurieu
336
Excès insupportable du calvinisme Le libre arbitre détruit
340
La foi justifiante ne se perdoit pas dans le crime
347
Que le ministre Jurieu fait agir le synode de Dor
397
Connivence du synode de Dordrect nonseulement
403
On tolère dans les Luthériens les actes intérieurs de lado
409
Le relâchement des Luthériens donne lieu à ceux de
415
Nouveau livre du ministre Jurieu sur lunion des Calvinistes
426
Autre récrimination du ministre Jurieu Les Luthériens con
432
La compensation des dogmes proposée aux Luthériebs
438
Les deux partis irréconciliables dans le fond selon le
445
La cause des Variations des Eglises protestantes cest
449
La perpétuelle visibilité confirmée dans les articles
455
Commencement de variation LEglise invisible commence
461
Catéchisme des Prétendus Réformés de France Page
465
Embarras dans les synodes de Gap et de la Rochelle
471
Comment la société des Gdeles est visible selon
479
Fausseté avancée par le ministre Claude quon pouvoit
485
Histoire de cette opinion à commencer par les Sociniens
492
Quon se peut sauver parmi nous en conservant notre
498
La Confession de foi na plus dautorité parmi les
504
Contrariété manifeste entre les idées du ministre
505
La vraie unité chrétienne
511
Le ministre tâche daffoiblir lautorité du Symbole
517
Par les principes du ministre on pourroit être sauvé dans
523
Distinctiou vaine entre lesrreurs
530
Que de laveu du ministre le sentiment de lEglise
536
Etrange parole du ministre qui veut quon sacrifie la vé
552
Fanatisme manifeste
558
Que les sectes nées de la Réforme sont des preuves de
564
Constance de lEglise catholique
572
Le changement de substance fut opposé à Bérenger
577
Raisons de la décision du concile de Constance tou
583
Sur la nécessité de conserver le libre arbitre avec
590
Conduite de lEglise envers les novateurs lbid
593
Netteté des décisions de lEglise Elle coupe la racine
595
Ce quil y a de certain dans lautorité du Pape trèsbien
601
Répétition abrégée des absurdités du nouv syst
607
Le Parlement continue à sattribuer la décision sur
612
Doctrine de Pierre de Bruis selon Pierre le Vénérable
619
La validité des ordinations sur quoi fondée en Angle
621
Les Suisses sont les plus sincères de tous les défenseurs
623
S Bernard aussi circonspect que Pierre le Vénérable
626
Pourquoi M de Turenne dans cette députation pour
629

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 561 - Jésus -Christ n'est pas de ce monde, et la comparaison que vous pouvez faire entre ce royaume et ceux de la terre est caduque ; en un mot , la nature ne vous donne rien qui ait rapport avec...
Page 64 - I fíO reproche le plus aigrement à l'Église romaine la cruauté de sa doctrine, en demeure d'accord dans le fond , puisqu'il permet l'exercice de la puissance du glaive dans les matières de la religion et de la conscience
Page 199 - Mais que dirons-nous des vaudois qui se sont si bien exemples des erreurs manichéennes* Le démon a fait son œuvre en eux, quand il leur a inspiré le même orgueil; la même ostentation de leur pauvreté prétendue apostolique; la même présomption à nous vanter leurs vertus; la même haine contre le clergé, poussée jusqu'à mépriser les sacremens dans leurs mains; la même aigreur contre leurs frères portée jusqu'à la rupture et jusqu'au schisme.
Page 63 - ... de Genève , que les ministres doivent déférer au magistrat les incorrigibles qui méprisent les peines spirituelles, et en particulier ceux qui enseignent de nouveaux dogmes , sans distinction. Et encore aujourd'hui celui de tous les auteurs calvinistes qui...
Page 129 - Ne croyez jamais rien de bon de ceux qui outrent la vertu. Le dérèglement de leur esprit, qui mêle tant d'excès dans leurs discours, introduit mille désordres dans leur vie. Saint Augustin nous apprend que ces gens, qui ne se permettoient pas le mariage, se permettoient toute autre chose.
Page 580 - Jésus-Christ est lui-même le sacrificateur et la victime , dont le corps et le sang sont véritablement contenus sous les espèces du pain et du vin dans le sacrement de l'autel , le pain et le vin étant...
Page 198 - C'est d'eux que saint Bernard a dit : « Les mœurs sont irréprochables ; ils n'oppriment personne ; ils ne font de tort à personne ; leurs visages sont mortifiés et abattus par le jeûne ; ils ne mangent point leur pain comme des paresseux, et ils travaillent 1.
Page 64 - ... avec toutes les belles apparences dont il se couvre ; et sans m'informer davantage de la vie et de la mort de Calvin, c'en est assez d'avoir allumé dans sa patrie une flamme que tant de sang répandu n'a pu éteindre, et d'être allé...
Page 574 - Berengarius, où cet hérésiarque reconnut « que le pain et le vin » qu'on met sur l'autel après la consécration n'étoient pas seulement » le sacrement-, mais encore le vrai corps et le vrai sang de Notre...

Bibliographic information