Traité théorique et pratique d'économie politique, Volume 1

Front Cover
Guillaumin et Cie., 1896 - Economics
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Lécole historique ou économie politique ses services ses lacunes lexa
41
Preuves nombreuses que les principaux mobiles économiques exercent
49
Les ménagements que peut exiger chez des peuplades primitives lappli
55
De la prétention de subordonner léconomie politique à la sociologie
61
Prétention que la base de lÉconomique serait trop étroite Réfutation
68
Léconomie politique fait bon ménage avec la morale Rapports
78
Les différentes écoles en économie politique Lécole mathématique
83
Réfutation de la thèse contraire quil ny a en économie politique
90
Causes de la difficulté des définitions Le concept de richesse
98
Lextensibilité des besoins très grande importance de ce phénomène
108
Définition de la production Les divers actes productifs
115
La nature au point de vue économique
122
Le concours que la Nature prête à la production nest quà ses débuts
128
ses conséquences
136
Caractères généraux du travail sa définition
143
Le système du travail attrayant de Fourier 115
151
Le travail physique et le travail intellectuel que et le travail intellectuel
159
Le développement des transports est une mesure défectueuse du déve
166
Les travaux des professions libérales et des fonctionnaires publics
175
La tendance des peuples mous Comparaison du nombre des fonction
182
Les capitaux au point de vue privé et les capitaux au point de vue général
188
Les approvision
195
Théorie que le capital na pu devoir son origine quà lesclavage Réfuta
201
La permanence et la reconstitution des capitaux
207
lépargne
217
tallations
224
De la relation entre les capitaux fixes et les capitaux circulants
230
Le capital et le fonds de consommation
240
Les capitaux immatériels existent aussi bien pour les peuples que pour
247
Controverses au sujet de la proposition que le capital limite lindustrie
253
Dans quel sens le capital limite lindustrie
262
nature travai
292
Causes qui font que cest au capital non au personnel ouvrier que revient
299
Variété des conditions intellectuelles et morales nécessaires à lentrepre
305
Les échecs et les déchets dans le système de lentreprise libre
312
La division du travail ses formes primitives et successives
322
Nature exacte de la division du travail et de ses avantages réels
330
La division territoriale du travail
339
Reproches adressés à la division du travail 1 Les professions rebutantes
346
La division du travail place le travailleur dans une plus grande dépen
352
Exemples de compensations offertes par les machines à la main
420
Effets protecteurs des machines pour louvrier
426
De linsalubrité des industries mécaniques et des progrès de lhygiène
435
Cadres restreints de la production dans lancien temps et dans les civilisa
444
La production en grand ses avantages Ses inconvénients et ses dan
459
Les domaines qui restent à la moyenne et à la petite industrie
469
Le développement de la production na pas une allure régulière
477
Le progrès économique procède par bonds et par séries
491
Une cause spéciale de déchets considérables dans la production contem
501
La responsabilité du producteur
507
Résultats de la suppression de lesclavage dans les divers pays du servage
517
Causes qui ont longtemps maintenu ou qui maintiennent certains modes
526
Nature et caractère de la propriété Nécessité du jus abutendi Force
533
Les diverses théories du droit de propriété
544
Origine et évolution de la propriété foncière personnelle
555
Ordre historique des propriétés
563
La propriété privée peut être regardée comme une participation aux béné
571
La propriété privée est le fondement de lexistence nationale La pro
578
Lhéritage se rattache à la propriété et comme elle est sorti de linstinct
591
Énorme déperdition économique qui résulterait de la suppression de lhéri
597
La suppression de certaines catégories de successions aurait des résultats
603
La guerre à lhéritage couvre une guerre analogue à la famille
610
Définition de la concurrence
624
Avantages divers de ce régime
638
Circonstances qui contrarient ce processus
657
les combinaisons dans
664
Les monopoles les plus excusables comme celui des postes et des télé
670
De lattribution de la part des dons exceptionnels de la nature Les dons
678
Cas où un homme a la jouissance de dons de la nature extérieurs
687
Cas ou les avantages de la nature et du milieu social sont gratuits cas
698
Les prédécesseurs de Ricardo Lécole anglaise contemporaine et
704
La rente du sol pour les terrains dans les villes
719
La rente de la terre peut sélever sans accroissement paralièle de
728
Les idées de Stuart Mill sur la plusvalue imméritée lunearned incre
735
Les fluctuations de la rente de la terre dans lhistoire
744
De la proportion des fermages et de la rente de la terre soit au prix
754
De la participation indirecte des ouvriers dans beaucoup de cas à
764
De lélimination graduelle et naturelle de la rente de la terre
770
Résumé de la théorie de Ricardo perspectives prochaines du prix
776
CHAPITRE V
786

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - ... par laquelle connaissant la force et les actions du feu, de l'eau, de l'air, des astres, des cieux et de tous les autres corps qui nous environnent, aussi distinctement que nous connaissons les divers métiers de nos artisans, nous les pourrions employer en même façon à tous les usages auxquels ils sont propres, et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature.
Page 768 - L'homme gagnera en douceur et en moralité, parce qu'il cessera de vivre par le carnage et la destruction des créatures vivantes. Il n'y aura plus de distinction entre les régions fertiles et les régions stériles. Peut-être même que les déserts de...
Page 389 - ... ici d'un petit nombre d'accidents, arrivés pendant un laps de trente siècles par l'introduction d'une, deux ou trois machines; il s'agit d'un phénomène régulier, constant et général. Après que le revenu a été déplacé, comme dit Say, par une machine, il l'est par une autre, puis encore par une autre, et toujours par une autre, tant qu'il reste du travail à faire et des échanges à effectuer. Voilà comme le phénomène doit être présenté et envisagé : mais alors convenons qu'il...
Page 766 - Il n'y aura plus de mines de charbon de terre, ni d'industries souterraines, ni par conséquent de grèves de mineurs! Le problème des combustibles aura été supprimé, par le concours de la chimie et de la physique. Il n'y aura plus ni douanes, ni protectionnisme, ni guerres, ni frontières arrosées de sang humain! La navigation aérienne, avec ses moteurs empruntés aux énergies chimiques, aura relégué ces institutions surannées dans le passé!
Page 232 - ... sociales et que les services rendus dans les plus hautes fonctions ont leur analogie avec les travaux les plus humbles ; depuis que les rapports de l'individu avec le corps social , et du corps social avec les individus , et leurs intérêts réciproques ont été clairement établis , l'économie politique, qui semblait n'avoir pour objet que les biens matériels, s'est trouvée embrasser le système social tout entier.
Page 767 - ... du charbon ; mais cet agent doit être extrait péniblement du sein « de la terre et la proportion en diminue sans cesse. Il faut trouver mieux ; « or, le principe de cette invention est facile à concevoir : il faut utiliser « la chaleur solaire, il faut utiliser la chaleur centrale de notre globe. « Les progrés incessants de la science font naître l'espérance légitime de " capter ces sources d'une énergie illimitée.
Page 712 - Rien n'est plus commun que d'entendre parler des avantages que possède la terre sur toute autre source de production utile , et cela , en raison du. surplus qu'on en retire sous la forme de rente. Et cependant à l'époque où les terrains sont le plus fertiles, le plus abondants, le plus productifs, ils ne donnent point de rente ; et ce n'est qu'au moment où ils s'appauvrissent, — le...
Page 232 - ... et les facultés personnelles acquises, forment une partie intégrante des richesses sociales et que les services rendus dans les plus hautes fonctions ont leur analogie avec les travaux les plus humbles ; depuis que les rapports de l'individu avec le...

Bibliographic information