La révolution industrielle au XVIIIe siècle: essai sur les commencements de la grande industrie moderne en Angleterre

Front Cover
Société nouvelle de librairie et d'édition (G. Bellais), 1906 - Great Britain - 543 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 122 - Tout cela donne un juste orgueil à un Marchand Anglais, et fait qu'il ose se comparer, non sans quelque raison, à un Citoyen Romain. Aussi le Cadet d'un Pair du Royaume ne dédaigne point le Négoce.
Page 12 - Mais de la manière dont cette industrie est maintenant conduite, non seulement l'ouvrage entier forme un métier particulier, mais même cet ouvrage est divisé en un grand nombre de branches, dont la plupart constituent autant de métiers particuliers. Un ouvrier tire le fil à la...
Page 122 - C'est uniquement parce que les Anglais sont devenus négociants que Londres l'emporte sur Paris par l'étendue de la ville et le nombre des citoyens ; qu'ils peuvent mettre en mer deux cents vaisseaux de guerre et soudoyer des rois alliés.
Page 121 - Indes orientales, en nous apportant des articles fournis à plus bas prix que les nôtres, aura très probablement pour effet de nous obliger à inventer des procédés et des machines, qui nous permettront de produire avec une main-d'œuvre moindre et à moins de frais, et par là, d'abaisser le prix des objets manufacturés » (cité par Sée, Les origines du capitalisme, p.
Page 12 - J'ai vu une petite manufacture de ce genre qui n'employait que dix ouvriers, et où par conséquent quelques-uns d'eux étaient chargés de deux ou trois opérations. Mais, quoique la fabrique fût fort pauvre et, par cette raison, mal outillée, cependant quand ils se mettaient en train, ils venaient à bout de faire entre eux environ douze livres d'épingles par jour : or, chaque livre contient...
Page 411 - As the Liberty lads o'er the sea Bought their freedom, and cheaply, with blood, So we, boys, we Will die fighting, or live free, And down with all kings but King Ludd!
Page 14 - An Act for the Preservation of the Health and Morals of Apprentices and others employed in Cotton and other Mills and Cotton and other Factories...
Page 242 - Les seuls genres d'affaires, disaitil, qu'il paraît possible pour une compagnie par actions de suivre avec succès, sans privilège exclusif, ce sont- celles dont toutes les opérations peuvent être réduites à ce qu'on appelle une routine ou à une telle uniformité de méthode qu'elle n'admette que peu ou point de variation. De ce genre sont : 1°...
Page 7 - tout particulier un peu industrieux, qui trouve entre deux montagnes, éloigné de toute société, un petit coin où il ya un peu d'eau, l'ajuste, la retient, ou la laisse courir selon qu'elle est plus ou moins abondante.
Page 12 - Un homme qui ne serait pas façonné à ce genre d'ouvrage, dont la division du travail a fait un métier particulier, ni accoutumé à se servir des instruments qui y sont en usage, dont l'invention est probablement due encore à la division du travail, cet ouvrier, quelque adroit qu'il fût, pourrait peut-être à peine faire une épingle dans toute sa journée, et certainement il n'en ferait pas une vingtaine. Mais de la manière dont cette industrie est maintenant conduite, non seulement l'ouvrage...

Bibliographic information